Avertir le modérateur

Le Pen, un malfaisant bien protégé

lepen.jpg

Sortant du métro Chatelet, tout de suite l'ambiance.... Pont Notre-Dame... Pont au Change... des escouades de gendarmes mobiles, par six, en rang par deux, harnachés, casqués, le bouclier au pied...immobiles. Les légionnaires de César... De César Birout'Haut. Quai de l'horloge, quai de Corse, de longues files de cars... et puis, le Palais de Justice, forteresse qui se veut assiégée. Des détecteurs pour les sacs et au corps..."Mais si, Madame, vous voyez bien que l'égalité hommes-femmes progresse !!!"... et des policiers, des gendarmes  partout: aux portes, aux escaliers, dans les couloirs, dans les arbres peut-être... ils courent, ils marchent, ils se croisent, ils pavoisent, ils nous toisent. 

Nous retenons ce spectacle si banal, pour qu'il ne semble pas si naturel. Nous sommes dans un palais de Justice, dans un pays en paix,, dans un monde broyé par la délinquance en col blanc. Une délinquance que rien n'inquiète... Alors qui veut-on inquièter ici?

     " La justice sans la force est impuissante, la force sans la justice est tyrannique. Que ce qui est juste soit fort. que ce qui est fort soit juste!!!" pense Pascal.
     Mais de quelle force nous donne-t-on spectacle ? La force de la justice, c'est d'être juste, ce n'est pas d'être policée.
   
     Et nous ? Nous sommes dans la place et il nous faut trouver la 11e Chambre où comparaît Le Pen. Encore couloirs et escaliers et ascenseurs, et  oui, enfin !! un employé civil et souriant, et aimable qui nous dit " Suivez-moi ..." et nous voila enfin devant la porte si cherchée. Nous sommes nombreux. L'audience est à 13h. Il est 13h... La Chambre est encore occupée. On nous fait retourner à la case départ... et attendre... et attendre. A 14h20, Serge Klarsfeld nous annonce que l'audience commence mais que seules 10 personnes peuvent entrer dans la salle.
L'audience a eu lieu. Le Pen, a été condamné  le 8 février 2008 pour "apologie de crimes de guerre"  et contestation de crimes contre l'humanité". Il fait appel. L'insoutenable devient banal. C'est un martyr qui se présente.

 La décision est mise en délibéré au 17 décembre.
                                                                        RAS L'FRONT KREMLIN-BICËTRE

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu