Avertir le modérateur

Hôtel de la femme sans tête

Le nouveau Moreau !

 

-Croyez moi, Brest n’est pas une ville faite pour des jeunes filles comme elle. Aussi ai-je pensé qu’un séjour chez nous ne pouvait lui être que des plus profitables.

-Vous avez bien fait, répondit une grosse rombière engoncée dans sa robe d’un chic tout ce qu’il y avait de tordu et calquée d’une prétendue mode parisienne. Une ville comme ça, avec tous ces marins qui traînent les rues. Vous avez bien fait, très bien fait. Ça va la changer cette petite. Ça ne peut lui faire que du bien.

Couv Hôtel de la femme.png(Couverture non contractuelle )

-Et qu’en pense votre époux ?, enchérit une seconde peigne-cul qui agrémentait son personnage en le flanquant d’une ombrelle qui ne devait s’ouvrir qu’en de rares occasions et dont le visage s’effaçait derrière une épaisseur abusée de cosmétiques.

-

C’est dans un Brest de la fin du 19ème siècle que Moreau revisite les rapports de classes. Et c’est à travers les yeux d’une jeune paysanne prostituée qu’il promène son regard sur une condition humaine qui, au fond, n’a pas aussi changé qu’on voudrait bien le croire.

 

A paraitre !

 

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu