Avertir le modérateur

  • L'abbé Chamelle

    Un grand malheur est arrivé à l'abbaye et j'ai la pénible mission de vous en faire part.

    Mardi soir, pendant que l'abbé Nédictine donnait les dernières grâces, l'abbé Quille perdit l'équilibre dans l'escalier et tomba inanimé dans les bras du Père Iscope.

    Les révérends pères, en perdant l'abbé Quille, perdaient leur seul soutien.
    Un seul restait joyeux : le père Fide. Quant à l'abbé Tise, il n'y comprenait rien. Il aurait bien voulu que le saint Plet l'aide à comprendre ce qui s'était passé mais rien n'y fit.

    Après l'accident de l'abbé Quille, on alla chercher le Père Manganate et le Père Itoine, les deux médecins de l'abbaye. Ils pensaient ranimer le malheureux mais leurs efforts furent vains et celui-ci décéda peu après.


    Le lendemain fut donc célébré son enterrement. Chacun fut appelé à l'abbaye par les célèbres cloches du Père Sonnage. La messe fut dite sur une musique de l'abbé Thoven. Le père Ocquet fut chargé du sermon et comme il n'y avait pas de chaire, il monta sur les épaules du Père Choir. A la fin de l'homélie, le Père Cepteur fit la quête et remit les dons ainsi recueillis à notre frère africain, l'abbé N'Pé.

    Après la messe, une grande discussion s'engagea pour le transport de la bière : l'abbé Canne et l'abbé Trave voulaient passer par les champs.


    Le Père Clus s'y opposa. L'abbé Casse en fut enchanté. Le Père San avec sa tête de turc ne voulait rien entendre. Le Père Vers et le Père Nicieux semaient le doute dans les esprits.

    Finalement on décida que, comme à l'accoutumée, l'abbé Taillière serait chargé du transport du corps du défunt. Devant la tombe creusée par le Père Forateur et en l'absence du Père Missionnaire, l'abbé Nédiction donna l'absolution.. Le Père Venche et l'abbé Gonia avaient joliment fleuri la tombe.

    Celle-ci fut recouverte d'une belle pierre tombale préparée par l'abbé Tonneuse. Sur le chemin du retour, le spectacle fut déchirant.

    Le Père Pendiculaire était plié en deux de douleur et de chagrin. L'abbé Vitré était lui aussi plein de larmes. La Mère Cédès, invitée pour l'occasion, fermait la marche en compagnie du frère du Père Igord.

    A l'arrivée, le Père Sil et l'abbé Chamelle préparèrent le repas tout en consultant les livres culinaires du saint Doux. Le Père Nod et le Père Collateur servirent à boire et chacun put se remettre de ses émotions.

    Signé l'Abbé BI

  • Sans capote ?

    n1063284154_8108.jpgC'est chez nos potes de Siné, dans les kiosques !!!

  • Welcom to England, tomorrow England...

    "Welcom" arrive sur nos écrans et si nous lisions aussi ce livre complémentaire : Tomorrow England ? Préface Pierre Henry, Directeur général de France Terre D'asile.

    Cliquez sur cette photo11a623819f9f328d880baba2a0302bfe.jpg

     

    Un livre unanimement salué !

  • La rallye Aïcha des Gazelles

    Ca y'est elles sont dans le bateau pour Tanger... Et mercredi le prologue !

    Corinne et Caroline2.png

    Un livre à paraitre : Si j'y arriverai ! - Auteure Joëlle Surat

    Qui est Joëlle ?

    DSC04196.JPGJoëlle Surat est née en 1963 en banlieue parisienne dans une famille de quatre enfants où elle apprend les
    valeurs de partage d’entraide et de solidarité.

    De nature curieuse, elle s’intéresse très jeune à tout ce qui l’entoure et se passionne entre autres pour la danse classique.

    Elle se consacre au professorat et crée son école de danse.

    Constamment en recherche de nouveaux savoirs, c’est au contact des autres et dans les livres qu’elle trouve de nombreuses réponses.

    Maman de trois enfants, parallèlement enseignante et directrice d’une école maternelle, elle se bat pour la sauvegarde de l’école publique et l’enseignement pour tous.

    Elle s’engage politiquement et défend notamment la cause des femmes. Sensible et aimant donner, attachée aux valeurs humaines et au dépassement de soi, c’est à travers son autre passion, l’écriture, qu’elle nous entraine dans l’aventure palpitante de Corinne et Caroline, deux femmes qui se réalisent en vivant leur rêve… Joëlle a déjà collaboré à 3 ouvrages et en prépare deux autres.


    Soyez le premier à le recevoir, réservez le en cliquant sur cette vignette : 1° de couv rallye.jpg

  • L'édition indépendante

    Choisir un livre, un acte politique

    PAR Christophe Kantcheff
    jeudi 12 mars 2009

    Les nuages s’amoncellent au-dessus des grands groupes de l’industrie du livre. Plutôt que la rentabilité, les petits éditeurs privilégient, eux, l’exigence de qualité. Ils œuvrent, en toute indépendance, à la diversité culturelle. Un dossier à lire dans notre rubrique Culture.


    Ce dossier consacré aux petits éditeurs indépendants, alors que le Salon du livre ouvre ses portes à Paris du 13 au 18 mars, ne relève pas pour nous du simple exercice journalistique. Il est aussi un appel aux lecteurs, et à tous ceux que les livres concernent. Expliquons-en le contexte. Il y a quelques semaines, ont été rendus publics les chiffres du secteur pour l’année 2008 : pas fameux. Même si les ventes de livres au détail ont progressé d’1 % en euros courants, le renversement de tendance en milieu d’année, du positif vers le négatif, et la crise économique générale semblent avoir assombri les esprits. D’autant que le début de l’année 2009 ne présage rien de bon.

    Face aux mouvements de concentration, les petits éditeurs constituent un vivier tenace et actif, axé non sur la rentabilité mais sur la curiosité intellectuelle. De Sakutin/AFP

    Mais, comme le note sans distance Livres-hebdo, la revue de la profession, ces chiffres sont ceux de « l’industrie du livre ». Et les médias ont surtout fait écho aux nuages qui s’amoncellent au-dessus de certains grands groupes. Comme Editis, récemment racheté à Wendel par l’Espagnol Planeta. Et surtout le Seuil-la Martinière, où « un plan de réorganisation », c’est-à-dire d’économie, a été annoncé par le PDG, Hervé de la Martinière, tandis que la CFDT-Livre-Édition dénonçait une «  gestion désastreuse de ce groupe depuis le rachat du Seuil par la Martinière en 2004 ». La situation des petits éditeurs indépendants se place évidemment sur une tout autre échelle. Pas forcément florissante aujourd’hui, leur santé économique est de toute façon toujours instable. Et pourtant, face aux mouvements de rationalisation et de concentration éditoriales, conséquence de la mondialisation, ils constituent aujourd’hui un vivier tenace et actif, axé non sur la rentabilité mais sur l’exigence et la curiosité intellectuelle, œuvrant ainsi à la diversité culturelle. Non qu’ils en détiendraient le monopole : certains indépendants de plus grande taille ou quelques personnalités au sein des groupes travaillent aussi dans ce sens. Mais les petits éditeurs indépendants le font sans les mêmes moyens. Le plus souvent de manière désintéressée. Comme une mission. C’est pourquoi les soutenir double le geste du consommateur d’un acte politique.

    Source Politis

  • Rallye Aïcha des Gazelles

    C'est pour bientôt le départ !!!

    Corinne et Caroline.png

    Une belle réception à Soisy / Seine ce vendredi 06 mars pour la présentation du véhicule de Corinne et Caroline,

    la journée de la femme avant l'heure !!!

    Equipage 105 - départ ce samedi 14 pour Sete et direction le Maroc par bateau pour la grande aventure  !

    A suivre sur TF1, Direct 8, Chérie FM et... ici en live puisque grâce à Google MAP nous les suivrons chaque jour.

  • Hôtel de la femme sans tête

    Le nouveau Moreau !

     

    -Croyez moi, Brest n’est pas une ville faite pour des jeunes filles comme elle. Aussi ai-je pensé qu’un séjour chez nous ne pouvait lui être que des plus profitables.

    -Vous avez bien fait, répondit une grosse rombière engoncée dans sa robe d’un chic tout ce qu’il y avait de tordu et calquée d’une prétendue mode parisienne. Une ville comme ça, avec tous ces marins qui traînent les rues. Vous avez bien fait, très bien fait. Ça va la changer cette petite. Ça ne peut lui faire que du bien.

    Couv Hôtel de la femme.png(Couverture non contractuelle )

    -Et qu’en pense votre époux ?, enchérit une seconde peigne-cul qui agrémentait son personnage en le flanquant d’une ombrelle qui ne devait s’ouvrir qu’en de rares occasions et dont le visage s’effaçait derrière une épaisseur abusée de cosmétiques.

    -

    C’est dans un Brest de la fin du 19ème siècle que Moreau revisite les rapports de classes. Et c’est à travers les yeux d’une jeune paysanne prostituée qu’il promène son regard sur une condition humaine qui, au fond, n’a pas aussi changé qu’on voudrait bien le croire.

     

    A paraitre !

     

  • Quand le talent frappe à la porte !

    abracadabra.jpgFañch Ar Ruz (comprendre aussi: Fañch Le Rouge, en breton) navigue entre différents styles.

    On peut voir fleurir dans les manifs et sur plusieurs sites ses caricatures politiques; ses dessins d'actu (Visibles aussi sur son blog et sur son site ). D'autre part et dans un style plus réaliste, son livre docu-illustré "Sans Papiers, une histoire choletaise", financé par le Collectif organisateur du Festival de la BD engagée de Cholet, parait En 2007.

    Parallèlement il travaille sur un projet d'album BD (une satire poético-politique de notre société et du poids de ses aliénations sur nos vies), et dessine dans un tout autre style des illustrations et contes pour enfants. Début 2009, les Editions Keit Vimp Bev publient son livre "Ostilhoù Gweltaz" (les outils de Gweltaz) en langue bretonne, un autre conte, celui-ci écrit en français cherche toujours son éditeur: "L'histoire du premier pingouin du monde".

    Pour vivre, il dessine pour des Collectivités, des entreprises, des artisans, des particuliers que son drapeau rouge n'effraie pas (trop).

    Il a des pensées pour vous, merci de dépenser pour lui ...

     

    y'a deux dossiers qui montre un petit panel de son travail:
    - ici: http://fanch-bd.com/dossier_illustrations_web.pdf
    - et là: http://fanch-bd.com/Dossier_fanch

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu