Avertir le modérateur

Francesca et Allain chez Véronique

Livre disponible avec une magnifique préface de Gérard Pierron !

1° de couv Leprest.pngParmi les artistes que compte la musique française, Francesca Solleville et Allain Leprest sont certainement des plus remarquables. Ils se dressent dans le paysage de la chanson comme des « monstres » sacrés portant le flambeau de la Liberté, et des mots.

Pour chacun, on voit incarnée l’aspiration à un idéal : humaniste, humain, fraternel. Francesca Solleville est née en 1932 à Périgueux en Dordogne. Pierre, son père, est français et Lidia, sa mère, fille d’anarchistes, est italienne. Habitée par la scène et par l’insolence de sa pensée, Francesca chante avec une voix un peu rauque une poésie volontaire et engagée, mais aussi une poésie qui s’estompe, fatiguée, traîne ses ailes dans la fumée du petit matin...

Allain Leprest est né en 1954 à Lestre en Normandie. Être poète n’est pas l’ambition d’Allain Leprest, c’est sa manière d’être seul et de se souvenir que le jour meurt, que le couchant est beau, et belle la nuit qui demeure. Allain Leprest pourrait dire comme Fernando Pessoa : « Quel grand repos de n’avoir même pas de quoi avoir à se reposer ! » Comme un oiseau dans une cage, il arrive qu’Allain Leprest ait mal aux ailes. Alors, il va, marche d'un pas et d'un sourcil graves. Il va voir ses amis. C’est une deuxième vie.

Quand un jour, les chemins d’Allain et Francesca se croisent, à Antraigues, en Ardèche, sur la musique de Gérard Pierron, en 1994.

De cette rencontre naît un album entier : Al dente...

© Véronique Sauger / Les Points sur les i

Renseignements : lespointssurlesi@wanadoo.fr :
Renseignements complémentaires 01 60 34 42 70 / 06 80 17 71 08 (Alain Guillo)

Le commander, c'est là : Cliquez sur le logo ci-dessous medium_logofinal002.jpg

Commentaires

  • le petit Allain (avec deux ailes histoire de voler bien haut) je ne le connais pas. Francesca, par contre, j'en garde un souvenir de famille précieux. C'était je ne sais plus quand mais de la date on en a cure. Mes vieux étaient allés la voir chanter et aussitôt après le concert avaient fait la queue avec les camarades pour avoir sa signature au dos du disque qu'ils venaient d'acheter. Francesca a demandé pour qui elle devait dédicacer ce 33 tours. Mon paternel, sans l'ombre d'une hésitation et se fendant d'un grand sourire a laché:
    - pour Serge. C'est moi.
    - Et vous ? répondit Francesca à l'adresse de ma mère.
    - Oh, moi, c'est personne, répondit ma mère qui ne voulait rien devoir à... personne.
    Aujourd'hui que ma mère n'est plus, ce n'est pas sans émotion que, retournant voir mon père, je retombe sur ce disque et y lit: " pour serge et pour personne, Francesca Solleville". En effet, Micheline (c'était son prénom) est désormais devenue personne. Et je me prète à penser que Francesca lui a dédié ce disque pour l'éternité.
    Merci, Madame Solleville, pour elle qui vous aimait bien et pour mon vieux qui vous aime toujours.
    G. Moreau

  • Cher Gilbert Moreau (dont j'admire les écrits !), Allain est un génie précieux de notre langue, de nos pensées et convictions, un écorché à la passion active et intuitive, un oiseau libre...
    Francesca est un trésor d'humanité, et Gérard Pierron, auteur de la préface, un faiseur extraordinaire de mélodies...
    Nous espérons, j'espère, que tout ça sera "lisible" simplement... Véronique Sauger

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu