Avertir le modérateur

- Page 3

  • Vêtements d'Hiroshima

    53d7af7773054b5cdad87b05328984ea.jpg

      

      

      

      

    La Galerie municipale propose, du 3 au 17 février 2008, une exposition sur le thème de la commémoration de l’explosion atomique d’Hiroshima en août 1945.

    Pour Michel Aguilera et ses élèves de l’atelier photo du SMJ, les cérémonies commémoratives des explosions nucléaires de 1945 ont été l’occasion de découvrir, au Musée mémorial d’Hiroshima, des vêtements brûlés portés par les victimes lors de l’explosion.

    Ces « reliques », ultime trace des souffrances et du souvenir des victimes, font écho à sa propre démarche : il décide d’en faire un projet artistique. La série de photographies présentées à la galerie municipale forme le résultat de ce travail mené en étroite collaboration avec les responsables du musée, notamment madame Yamatami, ainsi qu’avec les hibakusha, les irradiés survivants qu’il a pu rencontrer.
    Les trente clichés réalisés sur place fin 2007 témoignent de l’horreur absolue et nous interpellent sur la  fragilité de l’humanité et de la paix.  

    Consciente de cette fragilité, la ville de Vitry s’est engaée en faveur de la paix dans le monde. En 2000, la ville s'est associée à la décennie de la culture de paix initiée par l'Organisation des Nations Unies.

    Cet ouvrage se déclinera en  japonais, espagnol, anglais et français. Des contacts via Michel Aguilera avec l'ambassade de France au Japon, celle du Japon en France, la ville d'Hiroshima, l'Université internationale d'Hiroshima, NHK d'Hiroshima, le Département du Val de Marne et  bien évidement la ville accueillante de Vitry doivent permettre de décliner cette exposition sous forme de livre.

    Le vernissage a eu lieu ce soir et c'est avec plaisir ( voir note précédente ) que nous vous confirmons que nous allons éditer un livre sur ce fabuleux travail.

    Il est à noter que cette initiative revêt un caractère pédagogique en direction des jeunes générations, que c'est Gilbert Moreau qui accompagne le livre par ces écrits ô combien remarquables et que 2008 s'inscrivant dans le 150° anniversaire des relations franco-japonaises, nous sommes heureux de cette nouvelle aventure éditoriale.

    A paraitre donc, un livre grand format / papier glacé en quadri "Vêtements d'Hiroshima".

    L'expo est  à : Galeriemunicipale de Vitry
    59, avenue Guy-Môquet - 94400 Vitry-sur-Seine
    T: 01.46.82.83.22 / 83.03http://galerie.mairie-vitry94.fr // galerie.municipale@mairie-vitry94.fr

  • 18 voix pour un regard

    Le livre sera disponible fin février 2008.

    Diffusé aussi au musée de la Shoa.37589c8773ad8c11ff0becefecfbe8a8.png

    4e98798c41889269b2bddf5d697824dc.jpg*

    Le 28 novembre 2007, dix huit élèves d’une classe de première du lycée Jean Macé de Vitry sur Seine se sont rendus à Auschwitz Birkenau en compagnie d’anciennes déportées. Ce voyage, qui s’inscrivait dans un projet pédagogique en partenariat avec le Mémorial de la Shoah et la Région Ile de France, se présentait comme l’aboutissement d’un travail de réflexion mené dans un cadre scolaire. Il sera en réalité, pour ces jeunes gens, un point de départ. Le journal individuel qu’il leur a été demandé d’écrire témoigne du mouvement d’une pensée et d’une prise de conscience de la fragilité de l’humanité. Dix huit journaux ont ainsi vu le jour, dix huit visions, dix huit voix pour passer le témoin, relayer celles et ceux meurtris à jamais dans leur chair et leur esprit et qui ne seront plus là demain pour nous dire : attention, que le monstre ne se réveille jamais.

    Les dix huit se sont fondus en un après le voyage, une fois le regard porté en ces lieux qu’une peine incommensurable enveloppe dans le manteau de l’irrationnel. Dix huit voix pour un regard, un regard jeune qui sait désormais qu’il ne faut pas laisser au temps le soin de nous jouer un mauvais tour.

    Nous sommes heureux de vous annoncer que nous allons publier ce recueil, un témoignage rare, bouleversant, authentique ! Dans nos banlieues, il s'y passe de belles choses ! Merci à mon excellent ami Gilbert Moreau et à ses élèves...

    * 4° de couverture

    Du fond de son image

    Le déporté parlera encore

    Que jamais ne s’éteigne

    La lumière de sa mort

    Que toujours elle renvoie

    A la pensée collective

    La monstruosité de la peur

    Au pouvoir politique

    Gilbert Moreau**

    **Mémoire des mots abandonnés Edt Les Points sur les i 2004

    978-2-915640-64-9

    10,00 €uros

    0d3e950a0862f2356a55db658ce32797.png
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu