Avertir le modérateur

Livres - Page 2

  • 1983 - 2013 La longue marche pour l'égalité

    1ERcouverture marche beurs.jpgSamedi 3 décembre 1983, ils arrivent à Paris accueillis par 100 000 personnes dans une ambiance de fête.


    Ils ? Ce sont les marcheurs partis de Marseille le 15 octobre 1983 dans l’indifférence quasi-générale des politiques, des médias. Ils réclament la condamnation des trop nombreux crimes racistes, l’égalité des droits, la carte de séjour de dix ans et le droit de vote pour les étrangers.
    Au fur et à mesure des kilomètres parcourus, l’intérêt médiatique s’emballe. Dans l’euphorie générale, la France se prend à se rêver plurielle. Désormais, ces jeunes ne sont plus seulement des enfants d’immigrés.


    Si leurs parents n’osent pas réclamer leurs droits, eux se veulent des acteurs à part entière de cette société française qui peine à les intégrer.


    Cette marche pour l’égalité et contre le racisme, rebaptisée par les médias « marche des beurs », est considérée comme un acte fondateur pour un grand nombre de militants anti-racistes. Si pour certain,
    c’est la date symbolique d’une prise de conscience politique, elle est pour d’autres, le symbole des promesses trahies.
    Car trente ans plus tard, les revendications sont les mêmes : lutter contre les inégalités, les discriminations et les violences policières. Et malgré d’énième « plans Marshall », les banlieues sont plus que jamais ghettoïsées et régulièrement prises de secousses comme à Vaulx-en-Velin (1990), Mantes-la-Jolie (1991), sans oublier celles de 2005…

    Seront-ils toujours condamnés à marcher ?


    17,90 €

    http://www.i-editions.com/catalogue/livres/?id=185

  • Nouveautés !

    0181.o.png

    letters post et polémiques3.jpg

    0175.o.png

    1° COUV SDF UN METIER D AVENIR MM.jpg

    Animatrice.png

    0180.o.png

    |


































































    Lien:  www.i-editions.com
  • Le harcèlement au travail

    Dans ce mémoire l'auteure témoigne de son profond attachement à son activité hospitalière dans la ville de son enfance et de sa prise de conscience progressive des violences pouvant être exercées sur les soignants hospitaliers mais aussi dans d'autres secteurs professionnels, principalement l'industrie automobile.couv harcèlement.png

    Ayant été involontairement témoin et victime d'une véritable dérive mafieuse lors de ses dernières activités au Service d'Urgences dont elle a été évincée en novembre 2000 elle décidé de diffuser l'information de son mieux en tentant de lancer une procédure juridique, en alertant l'Inspection du Travail, la presse locale, en intervenant brièvement dans des débats publics à compter de 2005 puis la procédure ne démarrant pas en rédigeant ce mémoire.

    Elle était d'autant plus motivée pour cette lutte que dès octobre 2000 elle a été informée du suicide récent de quatre médecins hospitaliers consécutifs à des pressions au sein de l'hôpital dont un à Fréjus par balle de revolver face au bâtiment de l'administration.

    Elle a progressivement découvert l'existence au centre Hospitalier de Toulouse d'un directeur ''fossoyeur ''ayant à son actif 600 licenciements. Au fil des années jusqu'en 2013 quelques livres, quelques films, le contact quotidien avec des patients issus de divers milieux professionnels lui ont permis d'appréhender les tristes réalités du monde du travail actuel. Afin d'extrapoler la situation toulousaine elle contacte Peugeot-Mulhouse, le Techno-centre, le Centre Hospitalier de Nantes et est informée sur un drame survenu au Centre Hospitalier de Montpellier dirigé par un ancien Commandant de police.

    A défaut d'avoir pu déclencher puis médiatiser une procédure pénale elle souhaite que ce mémoire constitue une modeste trace des souffrances endurées par d'honnêtes travailleurs dont la santé est dangereusement mise en péril au sein de l'entreprise.

    Elle dédie à son frère, fidèle compagnon de lutte de 1997 à 2010, trop tôt disparu cette année là. et à son père, héros de la première Guerre Mondiale décoré de la Légion d'Honneur.

    Parution juin 2013

    176 pages - 12€

    Lien : http://www.i-editions.com/catalogue/livres/?id=181

  • La ménagère de + ou - de 50 ans...

    La ménagère.pngAlain Guillo - Autodidacte - Éditeur, essayiste à ses heures et poète aux mêmes heures, militant tout le temps. Rien ne le laisse insensible.

    Accompagner des œuvres de l'esprit est pour lui la plus belle des missions. A son actif 5 livres et une trentaine d'expositions, pour autant il ne se considère pas comme un auteur mais plus comme un passeur de mots. Il a également produit 3 CD et publié pas moins de 200 ouvrages...

    Dans ce livre il complète les illustrations et donne aussi des thèmes à illustrer.

    Sakoch est illustrateur peintre haïssant la connotation de " artiste ", car comme il se  place illico dans un clan dans lequel il n'a nulle envie de se fourrer. Le terme de " gribouilleur " ou " éjaculateur violant la virginité des choses " lui conviendrait mieux.

    Ces deux rencontres donnent une connotation ubuesque et sans compromis aux sujets abordés.

    Le politiquement correct est resté aux oubliettes des penseurs patentés et c'est mieux ainsi !

    Sortie prochainement !

  • Ma solitude dans un verre

     

    COUV MA SOLITUDE DANS VERRE HD2.jpgComme beaucoup de matins, je me suis réveillée la bouche pâteuse, l'esprit embué par les vapeurs d'alcool, le moral dans les chaussettes.Le passage devant la glace de la salle de bain est un cauchemar.

    Qui est cette femme dans ce miroir ? C'est moi !

    Le seul neurone actif qui me reste, cette petite lumière, me dit de réagir là, maintenant, tout de suite. J'ai réagi !

    Pourquoi ? Comment ? Pourquoi à ce moment-là ?...

    En passant par la prise de conscience, l'espoir, les psys, les peurs, les doutes, ce livre dévoile avec humour et pudeur ce qui tourne autour de ce fléau, de ce TABOU qu'est l'alcool.


    A paraitre en novembre 2012

    14 €

  • Nos deux nouveautés ! disponibles !

    Cliquez sur les couvertures !

     

    EssaiCouv10.jpg

    Couv_ma.jpg

  • La ménagère de plus ou moins de 50 ans vous emmerde !

    La ménagère.pngLes publicitaires adorent, les ménagères de plus ou moins de 50 ans. Les programmes télévisuels sont tous liés à la ménagère de plus ou moins de 50 ans, celle qui est priée de regarder la pub et d’acheter docilement les produits vantés à l’écran. Comme si ce critère d’âge était représentatif d’un mode de consommation uniforme pour tous, comme un repère auquel il convient de se référer… Rien que le mot « ménagère » est une insulte en direction de la gente féminine, il est plus rare d’entendre l’homme « ménager » de plus ou moins de 50 ans… Qui serait tout aussi désobligeant Alors les auteurs, fermement décidés à bousculer l’ordre établi, croquent, non sans malice avec cette pointe d’humour décapante qui pousse tout un chacun à s’interroger sur cette formulation. Observateurs et responsables l’assurent avec effluves de sous entendus dédaigneux : la ménagère de plus ou moins de 50 ans ne s’intéresse pas aux événements, elle s’intéresse qu’aux produits de consommation, qu’aux peoples et autres gadgets de la vie. Des situations des plus cocasses aux plus inattendues sont proposées dans ce livre qui apporte un démenti cinglant à ceux qui prétendent détenir la formule d’un mode de consommation uniformisé. Textes Alain Guillo Illustrations Sakoch A paraitre en octobre 2012

  • Lettre ouverte aux humanistes en général et aux socialistes en particulier !

    0001.o.pngDans cette lettre ouverte aux humanistes et aux socialistes, Pierre Henry se livre à un plaidoyer pédagogique, efficace et sans concession en faveur d'une vision de l'immigration qui allie respect, solidarité et responsabilité.


    Déserté depuis de nombreuses années par la gauche, le thème de l'immigration est instrumentalisé par la droite avec pour objectifs d'attirer les voix des électeurs du Front national, de conquérir le pouvoir et de le conserver.


    Dans une France en crise d'identité et de confiance, l'utilisation des peurs s'avère dramatique pour l'équilibre si fragile de notre cohésion sociale.


    Le vivre ensemble mérite pourtant mieux que quelques mythes simplificateurs. Mais que dire, que proposer face à un discours dominant tellement simpliste qu'il semble devenu évidence ?


    Le plus souvent désarmée, la gauche n'a pu opposer à ce populisme que son angélisme ou son adhésion aux discours de sélection et de sécurité qui sont autant de fausses pistes.


    Cette lettre ouverte déconstruit le discours dominant, explique les termes de l'immigration, relève l'ampleur et la nature des défis qui sont à la source des migrations, indique un chemin. Celui d'un humanisme raisonné, force de proposition, fidèle aux valeurs de respect et de solidarité, sûr de son identité.


    Tel est le sens du message que Pierre Henry veut transmettre à tous ceux qui partagent ce combat.


    Pierre Henry est Directeur général de l'organisation France Terre d'Asile, spécialiste des questions de développement, d'immigration et d'asile.

    Cette lettre ouverte aux humanistes et aux socialistes en particulier est unanimement saluée par la presse ! Cliquez sur cette photo Paiement par CB ou imprimer un bon de commande, merci ! 1945788855.png

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu