Avertir le modérateur

Livres - Page 2

  • Pourquoi j'ai cessé d'être islamiste

    « Non, raisonna0222.o.pngblement, je ne crois plus que Dieu m’ait confié la mission d’annoncer au monde entier que je suis le meilleur sous le seul prétexte que je serais dépositaire de sa religion. Il me semble plutôt que ses enseignements sont une invitation à partager, à condition de les incarner sciemment, des valeurs universelles qui respirent l’incitation à devenir meilleur. Les enseignements qui ressortent de ma lecture de l’islam m’intiment également le devoir de fournir les garanties en actes que ce dont je suis porteur ne constitue en rien une menace pour autrui, pour son intégrité, pour sa liberté, pour ses convictions… Telle est ma façon de me dire et d’être croyant désormais ».

    Un livre sans précédent, incontournable et haletant.


    www.i-editions.com

  • Claire Champenois - Catherine Bendayan

    DSC_0250.JPGClaire Champenois est licenciée en droit et diplômée de sciences politiques.

     Le métier de journaliste lui permet de vivre de l’écriture.

    Elle a collaboré pendant trois ans au service économique et social du Monde puis au Monde de la Musique, travaillé pour Géo et Grands Reportages a tenu des rubriques droit et psycho dans la presse magazine (Éditions Bayard).

    Refusant de se laisser enfermer dans un domaine ou dans un titre, son bonheur est d’écrire et de voyager. Sa curiosité et son goût des voyages, tant dans les terres lointaines que dans les âmes humaines l’ont conduit à explorer les abysses des Femmes d’exception à travers le monde, puis à se plonger dans les affres de la passion amoureuse des couples célèbres et, aujourd’hui, à s’immiscer dans le parcours hors du commun de femmes arabes ou d’origine arabe, qui malgré les embuches, font partie de l’élite de notre pays.

    Elle a publié :

    Buenos Aires, une capitale dévorante. Éditions Fayard, collection Cités Géantes, ouvrage collectif, 1978.

    Photographie d’une capitale gigantesque, tête d’un pays exsangue. Portraits de ses habitants. Leurs habitudes de vie, leurs moeurs, leurs aspirations.

    . Alfred Defossey, rédaction d’un livret sur ce peintre pour la galerie Georges V (Paris) Éditions Bellamy-Martet, 1993.

    - Cap sur l’emploi. Éditions Fleurus Critérion - 1998.

    À travers 60 portraits de jeunes professionnels (dont un chapitre, spécial Femmes), j’ai voulu donner de l’espoir et de l’enthousiasme à de jeunes lecteurs et à leurs parents, contrer les idées reçues dans un climat ambiant défaitiste : non, le chômage n’est pas une fatalité ; non, certains secteurs (métiers d’art par exemple) ne sont pas « bouchés ».

    - PME-PMI, contrats juridiquement fiables, éditions Dalian, 1988. Guide économique.

    - Vos Droits, astuces et modèles de lettres, Éditions Bayard 2004.

    - Les indispensables de Côté Femme, Éditions Bayard 2005, 100 conseils pour la maison.

    - Femmes d’exception du XXe siècle à nos jours, Éditions de Lodi, 2008. 106 femmes célèbres à travers le monde. Leurs premiers pas, leurs combats, leur parcours en route vers la gloire.

    - Amour, gloire et tourments des amants célèbres, Un livre qui parle d’amour à travers les passions tourmentées de 26 couples mythiques, éditions Didier Carpentier 2011.


    autoportrait Catherine Bendayan-NB DSC_0066.jpeg

    Catherine BENDAYAN

    Reporter Photographe et Conférencière.

    Conseil en Stratégie et Communication à l’International.

    Diplômée  de l’Ecole de Photographie à Paris et de l’IAE à Aix-en-Provence où elle obtient un Master de Stratégie et Communication à l’International, native de Casablanca, Franco marocaine, elle est installée à Paris.

     

     Elle n’a pas 20 ans lorsqu’elle décide de quitter  l’Olympia où elle a fait ses armes pour s’envoler vers le Pérou où elle réalise son premier reportage à propos des combattants du « Sentier Lumineux »  (Géo).

    Humaniste avant tout, elle sait créer des relations privilégiées qui lui permettent d’accéder aussi à l‘intime des regards, ce qui fait d’elle, en autre, une véritable portraitiste.

    De l’Océanie, au Vanuatu ..... en passant par l’Asie, Vietnam, Birmanie, Chine, ou encore l’Afrique, Mali, Mauritanie Niger, ..... 

    Éprise de liberté et de partage depuis plus de 30 ans, c’est en gardienne de la mémoire des rites et traditions, qu’elle parcourt le monde à la rencontre des peuples et de leur histoire.

    Entre Orient et Occident,  depuis l’enfance, Catherine est sensibilisée par la condition de la femme et son combat dans le monde.

    Elle est publiée notamment par Grands Reportages, Vivre l’Aventure, Le Figaro, Elle, aussi à Time Magazine,..... et expose de Paris à Shanghai.....

    Attachée à ses racines marocaines, Fès qu’elle photographe et présente parmi ses autres conférences, est pour Catherine  l’écrin de son Regard sur le Monde.

    Photographe Officielle du Festival de Fès des Musiques Sacrées du Monde, elle en devient la Directrice France depuis cinq ans.

    Publications :

    - Images pour la Transmission - Éditions Albin Michel- Ouvrage collectif  "Esprit de Fès"

    - Es-Saouira, de Mogador : Editions Matanel, livre photos et textes Ami Bouganim,

    Documentaires pour  la télévision :

    - Les juifs de Fès 

    - Adin Steinsaltz, portrait d'un éminent kabbaliste

    - Regards pour la paix ©: Unesco "Forum pour la Paix" et Festival de Fès des Musiques Sacrées du Monde

    et aussi ©Un jardin au Mali, Les Apsaras du Mékong,  Un jour à Fès ....

  • 1983 - 2013 La longue marche pour l'égalité

    1ERcouverture marche beurs.jpgSamedi 3 décembre 1983, ils arrivent à Paris accueillis par 100 000 personnes dans une ambiance de fête.


    Ils ? Ce sont les marcheurs partis de Marseille le 15 octobre 1983 dans l’indifférence quasi-générale des politiques, des médias. Ils réclament la condamnation des trop nombreux crimes racistes, l’égalité des droits, la carte de séjour de dix ans et le droit de vote pour les étrangers.
    Au fur et à mesure des kilomètres parcourus, l’intérêt médiatique s’emballe. Dans l’euphorie générale, la France se prend à se rêver plurielle. Désormais, ces jeunes ne sont plus seulement des enfants d’immigrés.


    Si leurs parents n’osent pas réclamer leurs droits, eux se veulent des acteurs à part entière de cette société française qui peine à les intégrer.


    Cette marche pour l’égalité et contre le racisme, rebaptisée par les médias « marche des beurs », est considérée comme un acte fondateur pour un grand nombre de militants anti-racistes. Si pour certain,
    c’est la date symbolique d’une prise de conscience politique, elle est pour d’autres, le symbole des promesses trahies.
    Car trente ans plus tard, les revendications sont les mêmes : lutter contre les inégalités, les discriminations et les violences policières. Et malgré d’énième « plans Marshall », les banlieues sont plus que jamais ghettoïsées et régulièrement prises de secousses comme à Vaulx-en-Velin (1990), Mantes-la-Jolie (1991), sans oublier celles de 2005…

    Seront-ils toujours condamnés à marcher ?


    17,90 €

    http://www.i-editions.com/catalogue/livres/?id=185

  • Nouveautés !

    0181.o.png

    letters post et polémiques3.jpg

    0175.o.png

    1° COUV SDF UN METIER D AVENIR MM.jpg

    Animatrice.png

    0180.o.png

    |


































































    Lien:  www.i-editions.com
  • Le harcèlement au travail

    Dans ce mémoire l'auteure témoigne de son profond attachement à son activité hospitalière dans la ville de son enfance et de sa prise de conscience progressive des violences pouvant être exercées sur les soignants hospitaliers mais aussi dans d'autres secteurs professionnels, principalement l'industrie automobile.couv harcèlement.png

    Ayant été involontairement témoin et victime d'une véritable dérive mafieuse lors de ses dernières activités au Service d'Urgences dont elle a été évincée en novembre 2000 elle décidé de diffuser l'information de son mieux en tentant de lancer une procédure juridique, en alertant l'Inspection du Travail, la presse locale, en intervenant brièvement dans des débats publics à compter de 2005 puis la procédure ne démarrant pas en rédigeant ce mémoire.

    Elle était d'autant plus motivée pour cette lutte que dès octobre 2000 elle a été informée du suicide récent de quatre médecins hospitaliers consécutifs à des pressions au sein de l'hôpital dont un à Fréjus par balle de revolver face au bâtiment de l'administration.

    Elle a progressivement découvert l'existence au centre Hospitalier de Toulouse d'un directeur ''fossoyeur ''ayant à son actif 600 licenciements. Au fil des années jusqu'en 2013 quelques livres, quelques films, le contact quotidien avec des patients issus de divers milieux professionnels lui ont permis d'appréhender les tristes réalités du monde du travail actuel. Afin d'extrapoler la situation toulousaine elle contacte Peugeot-Mulhouse, le Techno-centre, le Centre Hospitalier de Nantes et est informée sur un drame survenu au Centre Hospitalier de Montpellier dirigé par un ancien Commandant de police.

    A défaut d'avoir pu déclencher puis médiatiser une procédure pénale elle souhaite que ce mémoire constitue une modeste trace des souffrances endurées par d'honnêtes travailleurs dont la santé est dangereusement mise en péril au sein de l'entreprise.

    Elle dédie à son frère, fidèle compagnon de lutte de 1997 à 2010, trop tôt disparu cette année là. et à son père, héros de la première Guerre Mondiale décoré de la Légion d'Honneur.

    Parution juin 2013

    176 pages - 12€

    Lien : http://www.i-editions.com/catalogue/livres/?id=181

  • La ménagère de + ou - de 50 ans...

    La ménagère.pngAlain Guillo - Autodidacte - Éditeur, essayiste à ses heures et poète aux mêmes heures, militant tout le temps. Rien ne le laisse insensible.

    Accompagner des œuvres de l'esprit est pour lui la plus belle des missions. A son actif 5 livres et une trentaine d'expositions, pour autant il ne se considère pas comme un auteur mais plus comme un passeur de mots. Il a également produit 3 CD et publié pas moins de 200 ouvrages...

    Dans ce livre il complète les illustrations et donne aussi des thèmes à illustrer.

    Sakoch est illustrateur peintre haïssant la connotation de " artiste ", car comme il se  place illico dans un clan dans lequel il n'a nulle envie de se fourrer. Le terme de " gribouilleur " ou " éjaculateur violant la virginité des choses " lui conviendrait mieux.

    Ces deux rencontres donnent une connotation ubuesque et sans compromis aux sujets abordés.

    Le politiquement correct est resté aux oubliettes des penseurs patentés et c'est mieux ainsi !

    Sortie prochainement !

  • Ma solitude dans un verre

     

    COUV MA SOLITUDE DANS VERRE HD2.jpgComme beaucoup de matins, je me suis réveillée la bouche pâteuse, l'esprit embué par les vapeurs d'alcool, le moral dans les chaussettes.Le passage devant la glace de la salle de bain est un cauchemar.

    Qui est cette femme dans ce miroir ? C'est moi !

    Le seul neurone actif qui me reste, cette petite lumière, me dit de réagir là, maintenant, tout de suite. J'ai réagi !

    Pourquoi ? Comment ? Pourquoi à ce moment-là ?...

    En passant par la prise de conscience, l'espoir, les psys, les peurs, les doutes, ce livre dévoile avec humour et pudeur ce qui tourne autour de ce fléau, de ce TABOU qu'est l'alcool.


    A paraitre en novembre 2012

    14 €

  • Nos deux nouveautés ! disponibles !

    Cliquez sur les couvertures !

     

    EssaiCouv10.jpg

    Couv_ma.jpg

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu