Avertir le modérateur

Blog

  • On n'est pas sérieux quand on a 2017 ans ...

    large,meurice,fillon,siné,ouestfrance,france interIl est beau.

    Il est fantasque.

    Il est charismatique.

    Mais assez parlé de Patrick Balkany, parlons plutôt de Marc Large.

    Marc Large nait de la rencontre fortuite d’un spermatozoïde facétieux et d’un ovule distrait. Un papa, une maman, on ne ment pas aux enfants (sauf lorsqu’ils demandent « Est-ce que la mère du petit Jésus, ce serait pas juste une grosse trainée qui s’est tapée le voisin et qui accuse le Saint-Esprit ? »).

    Tout bébé, le petit Marc montre déjà un vif intérêt pour la presse écrite puisque son premier vomi ressemble à un article de Valeurs Actuelles.

    A l’adolescence, il se rêve en champion de kick boxing mais son patrimoine génétique le prédestine plutôt à des sports de combat moins exigeants tels que la sieste ou l’apéro.

    Ainsi, il hésite bien longtemps entre un CAP tourneur de pouces et un BTS punk à chiens.

    Mais c’est une rencontre qui va sceller l’avenir du jeune Marc. Celle qu’il fait avec lui même. Inapte à la vie sociale, fâché avec la réalité, capable de se nourrir de nouilles des semaines entières, il possède toutes les qualités requises pour devenir artiste.

    Et plus précisément, dessinateur. Car c'est dans cet art qu’il va s’épanouir et exceller. Même si sa première œuvre intitulée « Mahomet n’a rien dans le slip » est accueillie avec beaucoup de pudeur par son entourage, qui peine à prédire à Marc une carrière durable.

    Mais il persiste. Insiste. Multiplie les croquis. Accumule les esquisses. Affine son trait. Aiguise son esprit. Il aurait pu devenir Plantu. Mais il a du talent.

    Drôle et sensible. Tendre et féroce. Pertinent et impertinent. Un subtil mélange entre Caravage et Bozzo le clown. Myke Tyson sous MDMA. Un Bisounours sous acide.

    Ainsi, il est rapidement repéré et publié dans divers médias qui lui assurent gloire, succès et relations sexuelles non tarifées.

    Souvent catalogué comme artiste « de gauche », une rumeur persistante raconte pourtant qu’il ne rechigne jamais à bouger son boule sur du Michel Sardou.

    Aujourd’hui, il publie dans le très réputé quotidien Sud-Ouest. Journal dont les pages « corrida » sont une excellente alternative au Moltonel triple épaisseur.

    Il demeure un des dessinateurs les plus inspirés et les plus inspirants de sa génération.

    Guillaume Meurice

    Un lien ? ICI

  • 2012

    Bonne année 2012 à toutes et tous !

    clapperboard.jpg

  • Témoignages

    Dans le cadre d'un projet littéraire, nous recherchons des témoignages de femmes durant la guerre d'Algérie, merci de laisser vos coordonnées sur cette adresse courriel alainguilloediteur@gmail.com ou téléphoner au 06 80 17 71 08 - Merci

  • Voyage ésotérique - Bruxelles

    Voyage Bruxelles.png

    C’est à la découverte étonnante de ces secrets, d’un Bruxelles ésotérique, alchimique et franc-maçon qu'il vous est convié de découvrir - Merci de cliquer sur cette photo et faites connaissance avec Cristian Ronsmans ( sans "h") sur ce voyage pas comme les autres...

    Il est des villes qui ne se dévoilent pas de suite, encore moins au premier venu.

    Bruxelles, capitale moderne de l’Europe, capitale de Charles Quint autrefois, sous ses allures « bon enfant », gouailleuse, à l’architecture ambiguë entre le « tout moderne », le style « art déco » et les vestiges du style «hispano flamand » est de ces villes qui ne livrent pas leurs secrets facilement. Pourtant rien n’est caché. Tout est visible. Tout est lisible.

  • Une maquettiste de talent ! !

    CV Debo.png

    Maquettiste créative depuis plus de 14 ans

    Spécialiste du document imprimé, elle s''occupe de vos créations dans leur intégralité :

    identités visuelles, déclinaisons en papeterie, plaquettes, brochures, annonces, revues, livres ou encore catalogues.

     

    Parce que vous avez besoin de belles idées graphiques pour créer de pétillants projets !

    Elle met sa sensibilité au service de vos compétences afin de construire avec vous des projets qui vous ressemblent, et qui rassemblent.

    – Logiciels maitrisés sur plateforme Mac CS4 :

    Indesign, QuarkXpress, Photoshop, Illustrator, Acrobat.

    – Connaissance de la chaîne graphique

    et des techniques d’impression.

    – Dispose d’un Serveur FTP.

    – Gestion des projets avec suivi complet de votre dossier.

     

    Avec en plus un caractère sympa, elle est disponible pour vous !

     

    37, rue Camille Blanc

    94400 Vitry-sur-Seine

    06.30.60.48.77

    deborah.serougne@wanadoo.fr

     

     

  • Madame Simone et son Gainsblues

    tassimot par roussel terrasson 03 -1-.jpg

    CD Simone.png

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Créé il y a deux ans, son spectacle intitulé "Gainsblues" s'est affiné. Ex-gouailleuse, comme elle se définit elle-même, Simone Tassimot a choisi d'interpréter Gainsbourg plutôt que Gainsbarre. Elle exhume des chansons rares écrites à l'origine pour des femmes. Ainsi ressuscite-t-elle des perles oubliées (...) Sophie Delassein, LE NOUVEL OBSERVATEUR. Juin 2008


    (...) Simone Tassimot a un art de la narration qui n'appartient qu'à elle. (...) Elle nous raconte un Gainsbourg aux deux visages. Le rythme est résolument jazz, mais le ton étrangement grave. Même les chansons les plus légères (...) deviennent avec l'art de la chanteuse le sourire du convalescent faisant un pied de nez au désespoir. (...) Reprendre une chanson pour elle, ce n'est pas tout de suite réinterpréter. C'est d'abord faire entendre les mots, prononcer les phrases comme si elles étaient restées intactes. (...) www.lalalala.org Juillet 2008.

    Simone Tassimot_Page_1.png(…) Simone Tassimot débute dans la chanson réaliste, enregistre un album au Loup du Faubourg, prend des cours de théâtre, fait de la commedia dell’arte, organise des lectures dans les bibliothèques, exécute des montages poétiques, abandonne la gouaille pour Gainsbourg. (…) Son timbre colle le blues, son rythme swingue, cette petite femme-là est épatante. (…) Anna Alter, MARIANNE, 2006.

    (…) La Fréhel des temps nouveaux, qui, après une première carrière forte en gueule dans la presse, a décidé de pousser la goualante sur des scènes de fortune et d’infortune, interprète Gainsbourg depuis toujours. Mais en y mettant des accents blues que Billie Holiday ne renierait pas. Yann Plousgastel, LE MONDE , 2006.

    (…) Simone Tassimot s’approprie le plus naturellement du monde une chanson d’homme, les Oubliettes, mais surtout elle rend toute sa force à la poésie de la rue, où les regrets du poète « se valent musette dans les caboulots »… sans toutefois verser dans le populo de convention. Car elle maîtrise sa gouaille pour ne laisser passer que les mots et leur musique. Chaque titre est revisité par ce phrasé à la fois extrêmement doux et rugueux. Et lorsque soudain nous sommes sous le choc au détour d’une intonation (incroyables Amours perdues) la douceur du timbre libère toutes les émotions jusque-là retenues par une âpreté vocale merveilleuse. (…) Avec Baby Alone in Babylone, tout se passe comme si, en transitant par le gosier si typiquement français, pour ne pas dire parisien, de Simone Tassimot, l’éclat mortifère des avenues de Los Angeles brillait avec plus de force encore – la force même de la distance. www.lalalala.org 2006.

    (…) Petite s--ur de Damia, cousine de Germaine Montéro et fille spirituelle de
    Simone Tassimot_Page_2.pngMarianne Oswald, (…) elle a commencé par chanter Carco et Prévert, Mac Orlan et Caussimon… Puis il y eut son premier disque, « Chansons », avec des titres comme la Mort me hante de la regretté Colette Magny, Miss Otis Regret’s, adaptation d’un morceau de Cole Porter ou l’Aquaboniste de Gainsbourg. Une sacrée claque. La Tassimot, mâtin quel talent, rejoignait ainsi le Panthéon de nos mélodies secrètes. Surtout lorsqu’elle chante a capella le Temps des Cerises. Yann Plougastel, PARIS OBS. 2004

    (…) Ce premier album, « Chansons », est l’occasion de découvrir son envie gourmande, généreuse d’interpréter des histoires écrites par les autres. C’est si rare de nos jours, une chanteuse qui considère sa voix comme un instrument à moduler, à nuancer et non comme un mégaphone qu’il faut goûter ce plaisir des sens. (…) Olivier Maison, MARIANNE, 2003.

    (…) Une voix qui a sculpté sa maturité dans les cabarets et célèbre le bonheur d’interpréter la noblesse du patrimoine : Caussimon, Gainsbourg… Leçon. TELERAMA, 2003.

    Elle chante comme on se noie. (…) Patrice Delbourg, écrivain, 2000.

    Pour vous procurer son album Gainsblues : cliquez ci-dessous

     

    CD Simone.png

    copyright cover : Dany Bliss. Photos de scène : Gérard Roussel/Yerrason Agency.

    Les titres :

     

     

     

    1. Exercice en forme de Z

    2. Les Goémons

    3. Les Nanas au Paradis

    4. Les Bleus sont les plus beaux bijoux

    5. La Cavaleuse

    6. Baby Alone In Babylone

    7. Les Amours perdues

    8. Les Oubliettes

    9. Dépression au dessus du jardin

    10. Accordéon

    11. Ces Petits riens

    12. Ce Mortel ennui

    13. Frankenstein

    14. La Saison des pluies

    15. Il n'y a plus d'abonné au numéro que vous

     

  • La mort de Jean Ferrat

    Ma môme0.jpg, ell' joue pas les starlettes
    Ell' met pas des lunettes
    De soleil
    Ell' pos' pas pour les magazines
    Ell' travaille en usine
    A Créteil

    Dans une banlieue surpeuplée
    On habite un meublé
    Elle et moi
    La fenêtre n'a qu'un carreau
    Qui donne sur l'entrepôt
    Et les toits

    On va pas à Saint-Paul-de-Vence
    On pass' tout's nos vacances
    A Saint-Ouen
    Comme famille on n'a qu'une marraine
    Quelque part en Lorraine
    Et c'est loin

    Mais ma môme elle a vingt-cinq berges
    Et j'crois bien qu'la Saint'Vierge
    Des églises
    N'a pas plus d'amour dans les yeux
    Et ne sourit pas mieux
    Quoi qu'on dise

    L'été quand la vill' s'ensommeille
    Chez nous y a du soleil
    Qui s'attarde
    Je pose ma tête sur ses reins
    Je prends douc'ment sa main
    Et j'la garde

    On s'dit toutes les choses qui nous viennent
    C'est beau comm' du Verlaine
    On dirait
    On regarde tomber le jour
    Et puis on fait l'amour
    En secret

    Ma môme, ell' joue pas les starlettes
    Ell' met pas des lunettes
    De soleil
    Ell' pos' pas pour les magazines
    Ell' travaille en usine
    A Créteil

    Son premier succès

  • A quoi tu penses ?

    Il y en a qui disent que de le faire immobile fortifie la colonne vertébrale

    Qu’à plat ventre cela stimule la circulation du sang

    Que sur le dos c’est plus agréable,

    Le faire seul, c’est bien mais égoïste,

    Le faire en groupe peut être amusant,

    Le faire dans la baignoire est très digestif,

    Le faire dans l’auto peut être dangereux...

    Le faire souvent développe l’imagination,

    Le faire à trois enrichit la connaissance,

    Le faire à genoux est douloureux,

    On peut le faire sur la table, sur le bureau, avant de manger, ou après, sur le lit ou dans un hamac,  déshabillé ou habillé, sur le gazon ou sur un tapis, en musique ou en silence, sous les draps ou dans l’armoire, le faire est toujours un acte d’amour.

    Peu importe l’âge la race, les opinions, le sexe.

    Peu importe la position...

    Lire est un vrai plaisir...

    ...A quoi tu pensais ? -;)

  • 2010

    le-calendrier-du-bonheur-selon-gotlib.jpg
    Ding Dong... L'embarquement du vol 2010 est annnoncé !...Vos escales seront la chance, le bonheur et la santé... La durée de 12 mois. Veuillez vous présenter porte 1 à minuit... Très bon voyage ! Meilleurs voeux
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu