Avertir le modérateur

des livres et moi - Page 4

  • 1983 - 2013 La longue marche pour l'égalité

    1ERcouverture marche beurs.jpgSamedi 3 décembre 1983, ils arrivent à Paris accueillis par 100 000 personnes dans une ambiance de fête.


    Ils ? Ce sont les marcheurs partis de Marseille le 15 octobre 1983 dans l’indifférence quasi-générale des politiques, des médias. Ils réclament la condamnation des trop nombreux crimes racistes, l’égalité des droits, la carte de séjour de dix ans et le droit de vote pour les étrangers.
    Au fur et à mesure des kilomètres parcourus, l’intérêt médiatique s’emballe. Dans l’euphorie générale, la France se prend à se rêver plurielle. Désormais, ces jeunes ne sont plus seulement des enfants d’immigrés.


    Si leurs parents n’osent pas réclamer leurs droits, eux se veulent des acteurs à part entière de cette société française qui peine à les intégrer.


    Cette marche pour l’égalité et contre le racisme, rebaptisée par les médias « marche des beurs », est considérée comme un acte fondateur pour un grand nombre de militants anti-racistes. Si pour certain,
    c’est la date symbolique d’une prise de conscience politique, elle est pour d’autres, le symbole des promesses trahies.
    Car trente ans plus tard, les revendications sont les mêmes : lutter contre les inégalités, les discriminations et les violences policières. Et malgré d’énième « plans Marshall », les banlieues sont plus que jamais ghettoïsées et régulièrement prises de secousses comme à Vaulx-en-Velin (1990), Mantes-la-Jolie (1991), sans oublier celles de 2005…

    Seront-ils toujours condamnés à marcher ?


    17,90 €

    http://www.i-editions.com/catalogue/livres/?id=185

  • Les 3 grâces - Femmes entre violence, maltraitance et perversion

     

    1°couv les trois graces.jpgTrois vies, trois destins que raconte avec sa plume, incisive comme un scalpel, Zohra MAHI mais avec à chaque fois une pointe de compassion et de tendresse pour ses héroïnes.

    En lisant l’histoire de la sculpturale Hasnyaon découvre que la maternité est toujours subsidiaire et sacrifiée à la paternité qui demeure le pilier incontournable d’une société patriarcale  surpuissante.

    Pour Fatma ce sera pire : c’est l’incompréhensible complaisance  de cette société pour les pervers qui ne sont ni identifiés ni même découverts et encore moins châtiés. Il est clairement signifié aux victimes qu’il est de leur responsabilité de ne pas se trouver sur leur chemin, sinon c’est toute leur vie qui est saccagée et personne ne peut rien pour elles.

    Et Sultana l’intellectuelle qui a cru s’affranchir grâce à une vie débridée en violant tous les codes et toutes les règles, est-elle vraiment libre ? Elle a finalement été acculée à l’exil.

    Non, les femmes sont encore maltraitées et se maltraitent elles-mêmes en ce 21e siècle. Zohra MAHI ne fait que rapporter ce fait établi, et malheureusement, encore tellement banal.

  • Mémoire d'un combat

    0181.o.pngDans ce mémoire l'auteure témoigne de son profond attachement à son activité hospitalière dans la ville de son enfance et de sa prise de conscience progressive des violences pouvant être exercées sur les soignants hospitaliers mais aussi dans d'autres secteurs professionnels, principalement l'industrie automobile.

     

    Ayant été involontairement témoin et victime d'une véritable dérive mafieuse lors de ses dernières activités au Service d'Urgences dont elle a été évincée en novembre 2000 elle décidé de diffuser l'information de son mieux en tentant de lancer une procédure juridique, en alertant l'Inspection du Travail, la presse locale, en intervenant brièvement dans des débats publics à compter de 2005 puis la procédure ne démarrant pas en rédigeant ce mémoire.

     

    Elle était d'autant plus motivée pour cette lutte que dès octobre 2000 elle a été informée du suicide récent de quatre médecins hospitaliers consécutifs à des pressions au sein de l'hôpital dont un à Fréjus par balle de revolver face au bâtiment de l'administration.

     

    Elle a progressivement découvert l'existence au centre Hospitalier de Toulouse d'un directeur ''fossoyeur ''ayant à son actif 600 licenciements. Au fil des années jusqu'en 2013 quelques livres, quelques films, le contact quotidien avec des patients issus de divers milieux professionnels lui ont permis d'appréhender les tristes réalités du monde du travail actuel. Afin d'extrapoler la situation toulousaine elle contacte Peugeot-Mulhouse, le Techno-centre, le Centre Hospitalier de Nantes et est informée sur un drame survenu au Centre Hospitalier de Montpellier dirigé par un ancien Commandant de police.

     

    A défaut d'avoir pu déclencher puis médiatiser une procédure pénale elle souhaite que ce mémoire constitue une modeste trace des souffrances endurées par d'honnêtes travailleurs dont la santé est dangereusement mise en péril au sein de l'entreprise.

    Elle dédie à son frère, fidèle compagnon de lutte de 1997 à 2010, trop tôt disparu.

    http://www.i-editions.com/catalogue/livres/?id=181

  • Nouveautés !

    0181.o.png

    letters post et polémiques3.jpg

    0175.o.png

    1° COUV SDF UN METIER D AVENIR MM.jpg

    Animatrice.png

    0180.o.png

    |


































































    Lien:  www.i-editions.com
  • Le harcèlement au travail

    Dans ce mémoire l'auteure témoigne de son profond attachement à son activité hospitalière dans la ville de son enfance et de sa prise de conscience progressive des violences pouvant être exercées sur les soignants hospitaliers mais aussi dans d'autres secteurs professionnels, principalement l'industrie automobile.couv harcèlement.png

    Ayant été involontairement témoin et victime d'une véritable dérive mafieuse lors de ses dernières activités au Service d'Urgences dont elle a été évincée en novembre 2000 elle décidé de diffuser l'information de son mieux en tentant de lancer une procédure juridique, en alertant l'Inspection du Travail, la presse locale, en intervenant brièvement dans des débats publics à compter de 2005 puis la procédure ne démarrant pas en rédigeant ce mémoire.

    Elle était d'autant plus motivée pour cette lutte que dès octobre 2000 elle a été informée du suicide récent de quatre médecins hospitaliers consécutifs à des pressions au sein de l'hôpital dont un à Fréjus par balle de revolver face au bâtiment de l'administration.

    Elle a progressivement découvert l'existence au centre Hospitalier de Toulouse d'un directeur ''fossoyeur ''ayant à son actif 600 licenciements. Au fil des années jusqu'en 2013 quelques livres, quelques films, le contact quotidien avec des patients issus de divers milieux professionnels lui ont permis d'appréhender les tristes réalités du monde du travail actuel. Afin d'extrapoler la situation toulousaine elle contacte Peugeot-Mulhouse, le Techno-centre, le Centre Hospitalier de Nantes et est informée sur un drame survenu au Centre Hospitalier de Montpellier dirigé par un ancien Commandant de police.

    A défaut d'avoir pu déclencher puis médiatiser une procédure pénale elle souhaite que ce mémoire constitue une modeste trace des souffrances endurées par d'honnêtes travailleurs dont la santé est dangereusement mise en péril au sein de l'entreprise.

    Elle dédie à son frère, fidèle compagnon de lutte de 1997 à 2010, trop tôt disparu cette année là. et à son père, héros de la première Guerre Mondiale décoré de la Légion d'Honneur.

    Parution juin 2013

    176 pages - 12€

    Lien : http://www.i-editions.com/catalogue/livres/?id=181

  • Les nouveaux défis de l'éducation

    Sujet fréquemment traité, l’éducation cristallise les passions et concentre parfois des commentaires nostalgiques et défaitistes, si caractéristiques des périodes de crise. Ce discours résigné se décline généralement en trois registres : crise de la responsabilité parentale, crise de l’école et crise de l’autorité.
    Les débats sur l’arrêt du versement des prestations sociales aux parents d’enfants délinquants ou l’intervention de forces armées pour contenir la violence dans certains quartiers ou établissements sont des illustrations de la difficulté de développer une réflexion politique qui évite l’écueil des postures partisanes, clivantes et souvent stériles.
    Afin de contourner ce piège, cet essai prend le parti de mener une analyse dépassionnée et de formuler des propositions de long terme pour un projet éducatif ambitieux qui ne se limite pas aux enceintes scolaires. Evolutions de la famille et des institutions, essoufflement démocratique et citoyen, nouvelles technologies et transformations sociales sont autant de thèmes analysés pour esquisser un projet éducatif cohérent et résolument projeté vers l’avenir.

    Jean Grégoire, Anas Jaballah et El Yamine Soum sont les fondateurs du CEPI, Centre d’Etudes et de Prospective International.

    A paraitre en mai 2013.

  • Phobia

    Couv_Phobia.jpgVous êtes atteint de petites, moyennes, grandes phobies ?
    Vous cachez votre honte et votre solitude derrière des sourires de façade ?
    J’ai la solution! Pour vous guérir de vos angoisses ? Non, je laisse cela aux professionnels de la santé car je ne suis pas une personne sérieuse et la santé c’est très sérieux !
    Par contre pour vous chatouiller là où ça fait du bien et vous offrir quelques divertissements, vous faire oublier vos soucis le temps d’un livre, comptez sur moi !
    Et puis rire de son mal, n’est-ce pas déjà un premier pas vers la guérison ?

    Vous trouverez au fil de ces pages, une liste choisie des phobies des plus connues aux plus rares et vous propose de nous en amuser, de les torturer, de les démystifier et de briser les tabous !

    Pensez à rire de vous-mêmes au moins 15 minutes par jour, vous verrez comme votre vie s’en trouvera transformée !

    Kirira

    A paraitre en mars 2013

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu