Avertir le modérateur

des livres et moi - Page 6

  • La (presque) vraie vie de Jim

    couverture 2(1).jpgAntipathique, antisocial  névrosé et poisseux  Jim est un homme qui n’aime rien ni personne.


    Dans  cet album Jim nous emmène dans son univers, chez lui et au travail et dans sa haine de l'injustice, des cons et des yorkshires.

    Il va  vous montrer  au fil de ses  péripéties  à quel point le doigt de Dieu pèse sur sa vie. Pour s’en sortir Jim a des solutions bien à lui…

    Bref Jim on l’aime et puis c’est tout.

    A paraitre en 2013

  • Ma solitude dans un verre

     

    COUV MA SOLITUDE DANS VERRE HD2.jpgComme beaucoup de matins, je me suis réveillée la bouche pâteuse, l'esprit embué par les vapeurs d'alcool, le moral dans les chaussettes.Le passage devant la glace de la salle de bain est un cauchemar.

    Qui est cette femme dans ce miroir ? C'est moi !

    Le seul neurone actif qui me reste, cette petite lumière, me dit de réagir là, maintenant, tout de suite. J'ai réagi !

    Pourquoi ? Comment ? Pourquoi à ce moment-là ?...

    En passant par la prise de conscience, l'espoir, les psys, les peurs, les doutes, ce livre dévoile avec humour et pudeur ce qui tourne autour de ce fléau, de ce TABOU qu'est l'alcool.


    A paraitre en novembre 2012

    14 €

  • Nos deux nouveautés ! disponibles !

    Cliquez sur les couvertures !

     

    EssaiCouv10.jpg

    Couv_ma.jpg

  • Le plus vieux "métier" du monde ?

    Page de garde DP MN.Page 3.pngUn livre à paraitre prochainement chez "Les Points sur les i Edt" Collection : Les Moutons noirs vous disent : Le plus vieux "métier" du Monde ?

    Une solution, l’abolition

    Extraire la sexualité du champ du marché est une exigence éthique
    et une urgence au moment où la dérive marchande gagne du terrain : gestation pour autrui, accompagnement sexuel pour les personnes handicapées… Sous le couvert de l’émotionnel, la société prétendrait donner des réponses marchandes à tous les champs de la détresse. Une voie de servitude toute tracée pour un nouveau prolétariat dont on fera mine de louer la générosité et l’altruisme .

    Face à cette résignation, présentée sous les dehors du pragmatisme, l’abolitionnisme est une exigence. Il attend de nos démocraties qu’elles offrent à chaque personne le droit de ne pas être réduite à vendre l’accès sexuel à son corps pour vivre. Ce n’est qu’à cette condition que la sexualité sera vécue librement, hors de toute contrainte sociale et économique, juridique et morale .

    Dans l’attente de cet objectif global, il faut réhabiliter le simple souci de l’autre. Les personnes qui en arrivent à la prostitution sont en majorité celles qui se trouvent dans la situation la plus précaire, la plus vulnérable. Tout homme honnête, s’il prenait ses responsabilités, cesserait sur l’instant, ne serait-ce que dans le doute, d’exercer ce « droit » à l’exploitation sexuelle. Et toute femme engagée renoncerait à couvrir ces agissements qui ouvrent la porte, au mieux à la violence et à l’inégalité, au pire à l’esclavage et à la barbarie.

    Claudine Legardinier
     
    www.abolition2012.fr

  • La ménagère de plus ou moins de 50 ans vous emmerde !

    La ménagère.pngLes publicitaires adorent, les ménagères de plus ou moins de 50 ans. Les programmes télévisuels sont tous liés à la ménagère de plus ou moins de 50 ans, celle qui est priée de regarder la pub et d’acheter docilement les produits vantés à l’écran. Comme si ce critère d’âge était représentatif d’un mode de consommation uniforme pour tous, comme un repère auquel il convient de se référer… Rien que le mot « ménagère » est une insulte en direction de la gente féminine, il est plus rare d’entendre l’homme « ménager » de plus ou moins de 50 ans… Qui serait tout aussi désobligeant Alors les auteurs, fermement décidés à bousculer l’ordre établi, croquent, non sans malice avec cette pointe d’humour décapante qui pousse tout un chacun à s’interroger sur cette formulation. Observateurs et responsables l’assurent avec effluves de sous entendus dédaigneux : la ménagère de plus ou moins de 50 ans ne s’intéresse pas aux événements, elle s’intéresse qu’aux produits de consommation, qu’aux peoples et autres gadgets de la vie. Des situations des plus cocasses aux plus inattendues sont proposées dans ce livre qui apporte un démenti cinglant à ceux qui prétendent détenir la formule d’un mode de consommation uniformisé. Textes Alain Guillo Illustrations Sakoch A paraitre en octobre 2012

  • Lettre ouverte aux humanistes en général et aux socialistes en particulier !

    0001.o.pngDans cette lettre ouverte aux humanistes et aux socialistes, Pierre Henry se livre à un plaidoyer pédagogique, efficace et sans concession en faveur d'une vision de l'immigration qui allie respect, solidarité et responsabilité.


    Déserté depuis de nombreuses années par la gauche, le thème de l'immigration est instrumentalisé par la droite avec pour objectifs d'attirer les voix des électeurs du Front national, de conquérir le pouvoir et de le conserver.


    Dans une France en crise d'identité et de confiance, l'utilisation des peurs s'avère dramatique pour l'équilibre si fragile de notre cohésion sociale.


    Le vivre ensemble mérite pourtant mieux que quelques mythes simplificateurs. Mais que dire, que proposer face à un discours dominant tellement simpliste qu'il semble devenu évidence ?


    Le plus souvent désarmée, la gauche n'a pu opposer à ce populisme que son angélisme ou son adhésion aux discours de sélection et de sécurité qui sont autant de fausses pistes.


    Cette lettre ouverte déconstruit le discours dominant, explique les termes de l'immigration, relève l'ampleur et la nature des défis qui sont à la source des migrations, indique un chemin. Celui d'un humanisme raisonné, force de proposition, fidèle aux valeurs de respect et de solidarité, sûr de son identité.


    Tel est le sens du message que Pierre Henry veut transmettre à tous ceux qui partagent ce combat.


    Pierre Henry est Directeur général de l'organisation France Terre d'Asile, spécialiste des questions de développement, d'immigration et d'asile.

    Cette lettre ouverte aux humanistes et aux socialistes en particulier est unanimement saluée par la presse ! Cliquez sur cette photo Paiement par CB ou imprimer un bon de commande, merci ! 1945788855.png

  • La France que nous voulons

    0132.o.pngLes jeunes sont aujourd’hui les grands absents des débats politiques malgré les discours volontaristes des responsables destinés à « leur parler ou à les comprendre ».

        Pourtant, ils sont et seront le pivot des mutations des sociétés d’Europe occidentale et des pays du Sud. La génération post baby-boom, celle des crises, a grandi dans l'ambiance pessimiste alimentée par les déclinologues.

             Aussi, il semble indispensable de rompre avec les idées reçues telles que « vous allez travailler plus, vous n’aurez pas notre qualité de vie, votre avenir sera moins bon que notre passé…. ».

        A rebours de cette perspective et à travers une démarche résolument francoptimiste, des jeunes, d’horizons différents et avec un regard neuf, s’attèlent à répondre aux défis de notre société : Comment rendre le système éducatif et politique plus égalitaire ? Est-il possible de rembourser la dette publique sans condamner l’avenir ? Comment concilier travail et bien-être ? Quelle agriculture et quels transports durables pour demain ? Y a-t-il un avenir industriel pour la France ? Quelles valeurs la France peut-elle et doit-elle porter à l’international ?

    Le lien est là : http://www.i-editions.com/catalogue/livres/?id=132

  • Panorama sur l'Histoire des syndicats

    1° de Couv Panorama.avec contourpng.pngLe livre qu’offre Allain Graux présente cette caractéristique  heureuse de se présenter comme une synthèse grand public des principales questions afférentes à l’état des organisations syndicales dans l’hexagone, essentiellement, mais avec de bienvenues ouvertures au-delà. L’appui revendiqué sur différentes disciplines (histoire, sociologie, sciences politiques, économie également) procure une large vision du phénomène syndical dans ce pays. Il en résulte une contribution fournie, documentée et précise du mouvement syndical, de ses composantes, de son évolution, de quelques-uns des problèmes auxquels il doit faire face.

    Préface : Georges Ubbiali, Mcf en sociologie, Université de Bourgogne.

    Le lien pour le commander c'est ici : http://www.i-editions.com/catalogue/livres/?id=154

  • L'Homme féministe: un mâle à part ?

    L'homme féministe : un mâle à part ? sur "Rue 89"
     
     
    1° de couv HF.jpg

  • Rien vu, rien entendu

    BD, collectif les moutons noirs, denis gohin, inceste, pédophilie, pedocriminalité, rien vu rien entendu, steve jobs

    Bande Dessinée satirique sur l’inceste et la pédocriminalité.

    Graphistes, scénaristes, coloristes, 33 intervenants se sont attelés à un travail REMARQUABLE !

     

    Cliquez sur ce lien : http://www.i-editions.com/catalogue/livres/?id=140

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu