Avertir le modérateur

Aragon

  • Francesca et Véronique

    Francesca est reçue par Véronique, à ne pas manquer !

     

    15000006-bandeau.jpgLAISSEZ-VOUS CONTER FRANCESCA SOLLEVILLE, une émission de Veronique SAUGER de 12H à 13H ce samedi 22 août !
    Francesca Solleville, chanteuse, interprète de Vian, Aragon, Pierron,
    Leprest, Ferré, Ferrat...

    http://sites.radiofrance.fr/francemusique/em/laissez-conte /emission.php?e_id=15000006

     

    Véronique, c'est le talent !

  • Proust et Aragon

    Aragon répond au questionnaire de Proust (Le questionnaire de Proust est un test de personnalité devenu célèbre par les réponses qu'a apporté l'auteur lui-même), retrouvé ce soir dans : Livre de France de janvier 1961 

    Un régal !
     

    Quel est pour vous le comble de la misère ? 
    La misère 
     
    Où aimeriez-vous vivre ? 
    À Paris 
     
    Pour quelles fautes avez-vous le plus d’indulgence ? 
    Si j’ai de l’indulgence pour quelque chose qui passe pour une faute, c’est que ce n’en est pas une à mes yeux 
     
    Quels sont les héros de roman que vous préférez ? 
    Gil Blas, Julien Sorel, Mme Arnoux, Michel Vigaud, Pavel Korchaguine 
     
    Quel est votre personnage historique préféré ? 
    Saint Just 
     
    Vos héroïnes favorites dans la vie réelle ? 
    Elsa 
     
    Vos héroïnes de fiction ? 
    Elsa 
     
    Votre peintre favori ? 
    Géricault 
     
    Votre musicien favori ? 
    Mozart 
     
    Votre qualité préférée chez l’homme ? 
    La fidélité 
     
    Votre qualité préférée chez la femme ? 
    Ce qui la rend supérieure à l’homme 
     
    Votre vertu préférée ? 
    Préférée à quoi ? Chez qui ? En général ou en moi ? Vous me donnez envie de dire : la discrétion 
     
    Votre occupation préférée ? 
    Écrire 
     
    Qui auriez-vous aimé être ? 
    N’importe qui d’autre 
     
    Le principal trait de mon caractère? 
    À vous de juger (je suppose que vous parlez de mon caractère, et non du vôtre, et ainsi de suite ?) 
     
    Ce que j’apprécie le plus chez mes amis ? 
    Je n’ai pas d’amis, il n’y a que des gens que j’aime 
     
    Mon principal défaut ? 
    Je ne sais pas lequel préférer 
     
    Mon rêve de bonheur ? 
    Le rêve du bonheur 
     
    Quel serait mon plus grand malheur ? 
    Taisez-vous 
     
    Ce que je voudrais être ? 
    Assez fort pour changer de mes mains le monde 
     
    La couleur que je préfère ? 
    Le ciel, on sait pourquoi 
     
    La fleur que j’aime ? 
    La rose, bêtement 
     
    L’oiseau que je préfère ? 
    Celui qui vole 
     
    Mes auteurs favoris en prose ? 
    Agrippa d’Aubigné, Saint-Simon, Diderot, Stendhal, Apollinaire, Elsa Triolet 
     
    Mes poètes préférés ? 
    Chrétien de Troyes, Peire Vidal, Pétrarque, Racine, Dryden , Keats, Pouchkine, Marceline Desbordes-Valmore, Hugo, Rimbaud, Charles Cros, Germain Nouveau, Henry Bataille, Maïakovski, Eluard, etc. 
     
    Mes héros dans la vie réelle ? 
    Babeuf, Dimitrov 
     
    Mes héroïnes dans l’histoire ? 
    Danielle Casanova 
     
    Mes noms favoris ? 
    Elsa, Elsa, Elsa 
     
    Ce que je déteste par-dessus tout ? 
    Les questionnaires 
     
    Caractères historiques que je méprise le plus ? 
    Vous avez le choix 
     
    Le fait militaire que j’admire le plus ? 
    La démobilisation 
     
    La réforme que j’admire le plus ? 
    Je ne comprends pas de quoi vous parlez 
     
    Le don de la nature que je voudrais avoir ? 
    Me faire comprendre 
     
    Comment j’aimerais mourir ? 
    Autrement 
     
    État présent de mon esprit ? 
    Un état dans l’état 
     
    Ma devise ? 
    Vous voulez rire…

  • Au Flore ?

    Apollinaire, Aragon, André Breton…

    Vers 1913, Apollinaire investit les lieux. Avec Salmon ils transforment le rez-de-chaussée en salle de rédaction : la revue " Les soirées de Paris " voit le jour.
    La guerre ne changera rien aux habitudes du grand poète, le Flore est son bureau, il y reçoit à heures fixes. Ainsi un jour de printemps 1917, il présente Philippe Soupault à André Breton. Plus tard, en provoquant la rencontre entre ces deux jeunes poètes avec Aragon, Apollinaire jette ainsi les fondements du groupe dadaïste. La même année, il invente le mot "surréalisme". Quand Tristan Tzara ( voir la 4° de couverture du livre « Mémoire des mots abandonnés – Gilbert Moreau – Edt Les points sur le si ) - arrive à Paris, ses amis dadaïstes lui font visiter le Flore car c'est là qu'Apollinaire avait vécu et était mort (en 1918).

    En 1922, la rédaction de la revue érudite " Le Divan " se rassemble régulièrement sur les banquettes du Flore. Malraux, lui, vient y prendre son Pernod glacé.

    De passage hier dans ce lieu magique, j'invite tout le monde à y aller, c'est un lieu mythique, le berceau du surréalisme...

    A voir, on y respire un passé actuel !

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu