Avertir le modérateur

Birkenau

  • De retour d'Auschwitz-Birkenau

    Je suis allé porter au Mémorial de la Shoah le tapuscrit de "18 voix pour un regard". Lieu de mémoire, lieu de recueillement, lieu du souvenir... Pour la sortie prochaine du livre.

    Un texte de Gilbert Moreau accompagnateur à Auschwitz-Birkenau dont le livre est issu.

     bb97bdbb7e919c343e3c2c800168b8f1.jpg

    Ton image est passée à travers les mailles SS

    Mais toi ?

    As-tu accompagné ces enfants qui hantent mon esprit ?

    La peur nazie a-t-elle eu raison de ton cœur en ayant raison de ton corps ?

    C’est qui ?

    Je ne sais pas, dis-je à ma fille

    Je regarde ton portrait

    Il s’affiche parmi tant d’autres

    Cliché rescapé de la fureur destructrice, du feu, de la cendre

    Pourquoi toi ? Qu’ai-je ressenti en te croisant ?

    Serais-je tombé amoureux malgré ta mort ?

    Un tel amour pourrait-il bouleverser l’histoire

    et traverser la pellicule où s’est fixé cet instant en dehors de l’horreur ?

    De quelle impuissance sommes-nous fait ?

    Pourquoi aujourd’hui encore ?

    Pourquoi demain toujours ?

    Tes yeux accrochés à mes mots pour l’amour de la vie

    Tes cheveux magnifiques perdus dans la solution finale

                                       onduleront toujours à mes yeux d’homme en doute

    c0b57c0dbe497bc2d5f121bbee36931b.png

     

  • 18 voix pour un regard

    Le livre sera disponible fin février 2008.

    Diffusé aussi au musée de la Shoa.37589c8773ad8c11ff0becefecfbe8a8.png

    4e98798c41889269b2bddf5d697824dc.jpg*

    Le 28 novembre 2007, dix huit élèves d’une classe de première du lycée Jean Macé de Vitry sur Seine se sont rendus à Auschwitz Birkenau en compagnie d’anciennes déportées. Ce voyage, qui s’inscrivait dans un projet pédagogique en partenariat avec le Mémorial de la Shoah et la Région Ile de France, se présentait comme l’aboutissement d’un travail de réflexion mené dans un cadre scolaire. Il sera en réalité, pour ces jeunes gens, un point de départ. Le journal individuel qu’il leur a été demandé d’écrire témoigne du mouvement d’une pensée et d’une prise de conscience de la fragilité de l’humanité. Dix huit journaux ont ainsi vu le jour, dix huit visions, dix huit voix pour passer le témoin, relayer celles et ceux meurtris à jamais dans leur chair et leur esprit et qui ne seront plus là demain pour nous dire : attention, que le monstre ne se réveille jamais.

    Les dix huit se sont fondus en un après le voyage, une fois le regard porté en ces lieux qu’une peine incommensurable enveloppe dans le manteau de l’irrationnel. Dix huit voix pour un regard, un regard jeune qui sait désormais qu’il ne faut pas laisser au temps le soin de nous jouer un mauvais tour.

    Nous sommes heureux de vous annoncer que nous allons publier ce recueil, un témoignage rare, bouleversant, authentique ! Dans nos banlieues, il s'y passe de belles choses ! Merci à mon excellent ami Gilbert Moreau et à ses élèves...

    * 4° de couverture

    Du fond de son image

    Le déporté parlera encore

    Que jamais ne s’éteigne

    La lumière de sa mort

    Que toujours elle renvoie

    A la pensée collective

    La monstruosité de la peur

    Au pouvoir politique

    Gilbert Moreau**

    **Mémoire des mots abandonnés Edt Les Points sur les i 2004

    978-2-915640-64-9

    10,00 €uros

    0d3e950a0862f2356a55db658ce32797.png
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu