Avertir le modérateur

Vaillant couturier

  • Responsabilité Politique et Imagination Culturelle

    medium_1°_de_couvPVC.pngSoixante-dix ans après sa mort, nous devrions mesurer davantage, notamment dans le domaine culturel, l’héritage que nous a légué Paul Vaillant-Couturier. Ce précurseur, qui selon l’historien Pascal Ory, incarne : « Une synthèse exceptionnelle entre la  responsabilité politique et l’imagination culturelle ». Alchimie complexe, issue du croisement d’un environnement artistique précoce, d’un parcours politique courageux et audacieux, de l’exercice d’importantes responsabilités électives et surtout d’un goût prononcé pour la vie, dans toutes ses dimensions, et de la culture dans tous ses aspects. Le métissage de ces différents apports le conduira à esquisser les contours d’une culture dont les traits apparaissent, aujourd’hui encore, d’une profonde et inédite modernité.

    Puisse ce modeste essai, participer également à l’ouverture de ce nécessaire chantier d’une culture à réinventer, à renouveler, chantier auquel par ses nombreux livres, travaille Jean-Michel Leterrier.

    Pour cela il importe, à l’image de Paul Vaillant-Couturier, de faire preuve d’audace politique et d’imagination culturelle.

    144 Pages - 148 X 210 - 14,90 €

    ISBN : 978-2-915640-54-0

    Crédit photo de couverture : Cote 2fi 384 - Archives communales de Villejuif - droits réservés

    medium_1°_de_couvPVC.2.png
  • La culture en liberté

    medium_PVC.3.png

    "Une synthèse exceptionnelle entre la responsabilité politique et l'imagination culturelle" Pascal ORY

     

    ...Si beaucoup de rues portent son nom, Paul Vaillant-Couturier, n'est pas assez reconnu comme l'homme d'exception qu'il fut. Il faut dire que ce personnage haut en couleur, mélangeait allègrement les genres et prenait un malin plaisir à bousculer les frontières. Avocat, licencié en histoire, il fut tour à tour l'un des principaux fondateurs de l'Association Républicaine des Anciens Combattants, du parti communiste, conseiller général de Paris, puis Maire et député de Villejuif, Rédacteur en chef de l'Humanité, peintre, écrivain, poète, auteur de chansons.

    Rien ne prédisposait pourtant ce brillant rejeton, né en 1892, d'une famille d'artiste, sa mère était cantatrice à l'opéra comique, à embrasser une carrière politique. Lui même ne manquait pas de dons artistiques : compositeur il avait écrit en 1914 le livret d'un drame lyrique mis en musique par Edouard Trémisot ; peintre, il avait exposé à plusieurs reprises, ainsi en mars 1930 à la galerie Renaissance ; écrivain, surtout, il avait signé plusieurs romans, poèmes, pièces de théâtre. Au cœur des années trente, il trouvait encore le temps d'écrire pour la jeunesse des textes qui furent repris par les collections du périodique "Mon camarade", tel "Jean sans pain", illustré par Jean Lurçat en 1933, ou mis en musique par Arthur Honegger, Georges Auric, Yvonne Desportes ou André Jolivet...

    A paraître en septembre 2007

    ISBN : 2-915640-54-8         148 X 210           130 pages         15 €

    cote 2fi 384 - Archives communales de Villejuif - droits réservés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu