Avertir le modérateur

etudiant

  • La rose blanche

    1713285920.png« Courageux, magnifiques jeunes gens ! Vous ne serez pas morts en vain, vous ne serez pas oubliés. Les nazis ont élevé des monuments à de solides apaches, à de vulgaires tueurs ; la révolution allemande, la vraie, les détruira et à leur place, elle immortalisera vos noms, vous qui saviez et qui proclamiez, alors que la nuit couvrait l’Allemagne et l’Europe, qu’il naissait une foi nouvelle, la foi en l’honneur et en la liberté. »

     

     

    Extrait de « L’hommage à la Rose Blanche » par Thomas Mann le 27 Juin 1943

     

     

     

    Le 30 janvier 1933, Hitler arrive au pouvoir en Allemagne et condamne toute forme d'opposition à son régime.

    Pourtant, certains Allemands osent lutter contre le nazisme et la dictature du Führer.

    Pendant la Seconde Guerre mondiale (1939-1945), un groupe d'étudiants munichois fondent, au printemps 1942, un mouvement de résistance.

     

    Ce mouvement de résistance, La Rose blanche, rédige et diffuse des milliers de tracts anti-nazis. Il se développe en quelques mois et rallie à sa cause de plus en plus de résistants allemands...

     

    846032763.pngFranz van der Motte est Avocat au Barreau de Paris ; Administrateur de la Confédération des Travailleurs Intellectuels et de l'URSSAF de Melun, Chevalier de la Légion d'Honneur, Docteur d'Etat en Droit des Affaires de l'Université de Paris Panthéon-Sorbonne. Diplômé de l'Institut de l'Administration des Entreprises. Avocat conseil de plusieurs comités d'entreprises, il est rompu à la pratique des juridictions prud'homales et aux négociations syndicales. Ancien Président délégué de l'Institut Social de France, il a assuré la rubrique Droit de cet organisme et ses derniers articles ont porté sur la justice de proximité. Il est également l’auteur d’essais sur le destin du Colonel Rossel, sur la vie de Louise Michel ( l'Harmattan ) et sur la loi séparant l'église de l'Etat : La Laïcité aujourd'hui ( Les points sur les i )

     

  • Ah mais ...!

    Putain ! 40 ans déjà !.. 

    medium_couv_1968.5.png

    ...Mai 68 était bien plus qu’une série de manifestations étudiantes. Avant tout, il s’agissait du plus grand mouvement de grève qu’ait jamais connue l’Europe. Cette explosion de colère n’était nullement "spontanée" au sens où elle serait venue de nulle part, n’aurait aucun signe précurseur ni aucune raison d’être. Les causes du conflit s’enracinaient profondément dans la société française de l’époque.

    Les étudiants avaient de quoi se révolter : amphithéâtres archi-bondés, facultés vétustes et un nouveau système de diplômes qui allait créer des injustices flagrantes. La masse des jeunes était également opposée à la guerre du Vietnam et à la tentative de l’impérialisme nord-américain de rétablir son contrôle sur le Sud-Est asiatique. En France cette sympathie spontanée fut encore plus forte, en partie à cause des liens entre le PCF et le gouvernement nord-viêtnamien.

    Il en allait de même pour les travailleurs. En 1967 et pendant les premiers mois de 1968, une série de grèves, d’occupations et de confrontations avec les forces de l’ordre" montra que la classe ouvrière devenait de plus en plus combative...

     

    148 X 210 – 150  pages -  PVP 15,00 TTC - ISBN : 978-2-915640-55-7

    Septembre 2007

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu