Avertir le modérateur

femmes

  • Journée internationale des femmes

    La journée internationale de revendications des femmes se prépare dès maintenant, cliquez sur le lien ci-dessous.

    Officialisée par les Nations Unies en 1977, la Journée Internationale des Femmes trouve son origine dans les luttes des ouvrières et suffragettes du début du XXe siècle, pour de meilleures conditions de travail et le droit de vote.

    C’est une journée de manifestations à travers le monde : l’occasion de faire un bilan sur la situation des femmes. Traditionnellement les groupes et associations de militantes préparent des manifestations, pour fêter les victoires et les acquis, faire entendre leurs revendications, afin d’améliorer la situation des femmes.

    La Journée internationale des femmes reste aujourd’hui d’une brûlante actualité. Car tant que l’égalité entre les hommes et les femmes ne sera pas atteinte, nous aurons besoin de la célébrer.

    C’est la journaliste allemande Clara Zetkin qui a lancé l’idée d’une Journée internationale des femmes. En effet en août 1910, lors de la deuxième conférence internationale des femmes à  Copenhague, elle propose la création de la « Journée internationale des femmes », une journée de manifestation annuelle afin de militer pour l’égalité entre les hommes et les femmes. 

    Les ouvrages proposés ici sont de nature à favoriser cette prise de conscience.

    Solidairement !
    Alain Guillo

    Expo ICI

    Proposition de livres ICI

  • La seule chose à briser, c'est le silence !

    1015044750.jpg654 000 femmes déclaraient avoir été victimes de violences physiques en 2009 soit plus de 20 000 qu’en 2008. C’est ce qui avait conduit le Gouvernement de l’époque à proclamer la lutte contre les violences faites aux femmes « grande cause nationale » en 2010.

    La loi du 9 juillet 2010 institue donc le 25 novembre comme « journée nationale de sensibilisation aux violences faites aux femmes ». Malgré ses initiatives, la parole peine à se libérer. Les femmes mal informées, mal accompagnées ne portent que rarement plainte (seules 16% d'entre elles). En 2013, 129 femmes  étaient  tuées par leurs conjoints ou ex-compagnons et 33 enfants sont morts. Des chiffres qui font froid dans le dos.  

    Derrière ces chiffres se cachent des histoires tragiques.

    Une quinzaine d’auteurs ont donc relevé le défi d’ « humaniser » ces victimes en imaginant une fiction autour de ce thème difficile des violences faites aux femmes : Harcèlement moral, sexuel, viol, insultes, coups.

    Fatima Ait Bounoua, Iman Bassalah, Chloé Juhel, Manon L'hostis, Marion McGuinness, Nadia Henni-Moulaï, Karima Peyronie, Rachid Santaki, Marlène Schiappa, Nadia Sweeny, Mabrouk Rachedi, Erwan Ruty, Djeffa Tisserand, Raphal Yem.

    Les droits d'auteur seront reversés à l’association du "Côté des femmes".

     A Paraitre en Mars 2015

     www.i-editions.com

  • Claire Champenois - Catherine Bendayan

    DSC_0250.JPGClaire Champenois est licenciée en droit et diplômée de sciences politiques.

     Le métier de journaliste lui permet de vivre de l’écriture.

    Elle a collaboré pendant trois ans au service économique et social du Monde puis au Monde de la Musique, travaillé pour Géo et Grands Reportages a tenu des rubriques droit et psycho dans la presse magazine (Éditions Bayard).

    Refusant de se laisser enfermer dans un domaine ou dans un titre, son bonheur est d’écrire et de voyager. Sa curiosité et son goût des voyages, tant dans les terres lointaines que dans les âmes humaines l’ont conduit à explorer les abysses des Femmes d’exception à travers le monde, puis à se plonger dans les affres de la passion amoureuse des couples célèbres et, aujourd’hui, à s’immiscer dans le parcours hors du commun de femmes arabes ou d’origine arabe, qui malgré les embuches, font partie de l’élite de notre pays.

    Elle a publié :

    Buenos Aires, une capitale dévorante. Éditions Fayard, collection Cités Géantes, ouvrage collectif, 1978.

    Photographie d’une capitale gigantesque, tête d’un pays exsangue. Portraits de ses habitants. Leurs habitudes de vie, leurs moeurs, leurs aspirations.

    . Alfred Defossey, rédaction d’un livret sur ce peintre pour la galerie Georges V (Paris) Éditions Bellamy-Martet, 1993.

    - Cap sur l’emploi. Éditions Fleurus Critérion - 1998.

    À travers 60 portraits de jeunes professionnels (dont un chapitre, spécial Femmes), j’ai voulu donner de l’espoir et de l’enthousiasme à de jeunes lecteurs et à leurs parents, contrer les idées reçues dans un climat ambiant défaitiste : non, le chômage n’est pas une fatalité ; non, certains secteurs (métiers d’art par exemple) ne sont pas « bouchés ».

    - PME-PMI, contrats juridiquement fiables, éditions Dalian, 1988. Guide économique.

    - Vos Droits, astuces et modèles de lettres, Éditions Bayard 2004.

    - Les indispensables de Côté Femme, Éditions Bayard 2005, 100 conseils pour la maison.

    - Femmes d’exception du XXe siècle à nos jours, Éditions de Lodi, 2008. 106 femmes célèbres à travers le monde. Leurs premiers pas, leurs combats, leur parcours en route vers la gloire.

    - Amour, gloire et tourments des amants célèbres, Un livre qui parle d’amour à travers les passions tourmentées de 26 couples mythiques, éditions Didier Carpentier 2011.


    autoportrait Catherine Bendayan-NB DSC_0066.jpeg

    Catherine BENDAYAN

    Reporter Photographe et Conférencière.

    Conseil en Stratégie et Communication à l’International.

    Diplômée  de l’Ecole de Photographie à Paris et de l’IAE à Aix-en-Provence où elle obtient un Master de Stratégie et Communication à l’International, native de Casablanca, Franco marocaine, elle est installée à Paris.

     

     Elle n’a pas 20 ans lorsqu’elle décide de quitter  l’Olympia où elle a fait ses armes pour s’envoler vers le Pérou où elle réalise son premier reportage à propos des combattants du « Sentier Lumineux »  (Géo).

    Humaniste avant tout, elle sait créer des relations privilégiées qui lui permettent d’accéder aussi à l‘intime des regards, ce qui fait d’elle, en autre, une véritable portraitiste.

    De l’Océanie, au Vanuatu ..... en passant par l’Asie, Vietnam, Birmanie, Chine, ou encore l’Afrique, Mali, Mauritanie Niger, ..... 

    Éprise de liberté et de partage depuis plus de 30 ans, c’est en gardienne de la mémoire des rites et traditions, qu’elle parcourt le monde à la rencontre des peuples et de leur histoire.

    Entre Orient et Occident,  depuis l’enfance, Catherine est sensibilisée par la condition de la femme et son combat dans le monde.

    Elle est publiée notamment par Grands Reportages, Vivre l’Aventure, Le Figaro, Elle, aussi à Time Magazine,..... et expose de Paris à Shanghai.....

    Attachée à ses racines marocaines, Fès qu’elle photographe et présente parmi ses autres conférences, est pour Catherine  l’écrin de son Regard sur le Monde.

    Photographe Officielle du Festival de Fès des Musiques Sacrées du Monde, elle en devient la Directrice France depuis cinq ans.

    Publications :

    - Images pour la Transmission - Éditions Albin Michel- Ouvrage collectif  "Esprit de Fès"

    - Es-Saouira, de Mogador : Editions Matanel, livre photos et textes Ami Bouganim,

    Documentaires pour  la télévision :

    - Les juifs de Fès 

    - Adin Steinsaltz, portrait d'un éminent kabbaliste

    - Regards pour la paix ©: Unesco "Forum pour la Paix" et Festival de Fès des Musiques Sacrées du Monde

    et aussi ©Un jardin au Mali, Les Apsaras du Mékong,  Un jour à Fès ....

  • Journée Internationale de revendications des Femmes

    DP journée de la femmeJPG_Page_01.jpgCliquez ci -dessous "sur le lien" !

    Officialisée par les Nations Unies en 1977, la Journée Internationale des Femmes trouve son origine dans les luttes des ouvrières et suffragettes du début du XXe siècle...

    www.i-editions.com

  • Les 3 grâces - Femmes entre violence, maltraitance et perversion

     

    1°couv les trois graces.jpgTrois vies, trois destins que raconte avec sa plume, incisive comme un scalpel, Zohra MAHI mais avec à chaque fois une pointe de compassion et de tendresse pour ses héroïnes.

    En lisant l’histoire de la sculpturale Hasnyaon découvre que la maternité est toujours subsidiaire et sacrifiée à la paternité qui demeure le pilier incontournable d’une société patriarcale  surpuissante.

    Pour Fatma ce sera pire : c’est l’incompréhensible complaisance  de cette société pour les pervers qui ne sont ni identifiés ni même découverts et encore moins châtiés. Il est clairement signifié aux victimes qu’il est de leur responsabilité de ne pas se trouver sur leur chemin, sinon c’est toute leur vie qui est saccagée et personne ne peut rien pour elles.

    Et Sultana l’intellectuelle qui a cru s’affranchir grâce à une vie débridée en violant tous les codes et toutes les règles, est-elle vraiment libre ? Elle a finalement été acculée à l’exil.

    Non, les femmes sont encore maltraitées et se maltraitent elles-mêmes en ce 21e siècle. Zohra MAHI ne fait que rapporter ce fait établi, et malheureusement, encore tellement banal.

  • L'homme féministe : un mâle à part ?

    En savoir plus ? cliquez sur la vignette au bas de cette note, merci ! Ci-dessous quelques encouragements !

    femmes,féminisme,osezleféminisme,militante

    Pour les auteures, le parcours de ces hommes leur semblait forcément être un parcours de vie particulier, singulier, passionnant. Un parcours à étudier, faire connaitre, souligner.

    Ce livre revient donc sur ces hommes, de tous horizons, âges, origines, unis par cette singularité qui fait d’eux, peut-être, des « hommes à part ». Des hommes qui sont parfois certainement montré du doigt par la gente masculine. Par cet entourage masculin qui vit suivant des codes ancestraux où la virilité, le machisme et le sexisme sont monnaie courante.

    Le livre tente de répondre à ces questions à travers des portraits écrits et photographiques.

    Un livre qui semble aujourd’hui primordial et qui correspond aux évolutions de la société. Une époque où le sexe est partout, en libre-service, mais où les rapports sexués sont encore fragmentés et régis selon des codes anciens qui laissent aux femmes et aux hommes des rôles bien trop souvent liés à leurs sexes. Une époque où, finalement, peu d’hommes osent se révolter contre cet ordre établi et obsolète.

    Un livre qui pourrait, pourquoi pas, décomplexer d’autres mâles enclins à rejoindre la cause féministe, cette cause qui clame haut et fort l’égalité entre femmes et hommes.


    Clementine Autain signe la préface et Patric Jean la postface.

    ISBN : 978-2-35930-042-0

    167 pages

    Format 155 X 240 mm

    16,90 €

    Cliquez sur cette vignette !

     

    1° de couv HF.jpg

     


     

  • Les combats de femmes d'exception !

     

    Exposition Femmes de combats2.png

    8 mars journée internationale des femmes

     

    Exposition 10 panneaux grands formats 800 X 1200 mm

    Jeanne Chauvin, Clémence Royer, Marie Curie
    Hubertine Auclert, Florence Chadwick, Olympe de Gouge
    DECLARATION DES DROITS DE LA FEMME ET DE LA CITOYENNE
    Valentina Vladimirovna, Colette Duval

    ET...

    Un rappel, sur chaque panneau, de figures emblématiques des luttes des femmes !
    Un renseignement ? Page contact de notre site www.i-editions.com

  • Exploitées ?

    1 de couv rouge-1.jpgExploitées ? Le travail invisible des femmes - Un livre – des débats – des lectures - Programme de mai



    file----C--20451A39-file9609_fichiers-image002.jpg
    Samedi 2 mai à partir de 11h


    Présentation-débat autour du livre dans le cadre de la journée de rencontres « Travail et démocratie » organisée par le Collectif Travail et Démocratie

    Maison des Métallos – 94 rue Jean-Pierre Timbaud – 75011 Paris

    Mercredi 6 mai 19h -  Présentation-lectures du livre

    Avec la comédienne Hélène Francisci  Espace des Femmes – 35 rue Jacob – 75006 Paris


    Lundi 11 mai  20h30 - Vente du livre

    Spectacle J’ai trop trimé, de Stella Serfaty dans le cadre du festival La Genre Humaine organisé par la Compagnie Sambre


    Confluences – 190 bd de Charonne – 75020 Paris

    Jeudi 14 mai  - 19h30 / 20h30


    Présentation-débat autour du livre Projection du documentaire Femmes précaires, de Marcel Trillat dans le cadre du festival La Genre Humaine organisé par  la Compagnie Sambre


    Confluences – 190 bd de Charonne – 75020 Paris

    file----C--20451A39-file9609_fichiers-image007.jpgfile----C--20451A39-file9609_fichiers-image003.jpgfile----C--20451A39-file9609_fichiers-image005.gif

     

    cliquez sur la photo 1° de couv Nadine.png

  • Exploitées ? Le travail invisible des femmes

    1° de couv Nadine.pngQuoi de neuf sur le travail des femmes ?

    Elles ont beau travailler, se former, assumer la double journée, elles sont souvent invisibles. Exploitées. Discriminées.

    25 femmes témoignent de ce travail au féminin : des obstacles rencontrés ; des ressources déployées pour y faire face. Leur vécu nourrit l’analyse, le diagnostic sans complaisance des dysfonctionnements du monde du travail.

    Pas de plaintes, mais un constat précis et des propositions élaborées collectivement pour changer le regard et les pratiques du travail ; pour construire l’égalité entre les femmes et les hommes ; pour transformer la société.

    Un livre engagé, pour nourrir le débat.

    Ce livre est le fruit d’un projet d’éducation populaire et citoyenne mené par l’association Éclats de Voix (eclats2voix@free.fr).

    -

    Nadine Jasmin est maître de conférences de littérature française à l’Université de Strasbourg. Elle a fondé l’association Éclats de Voix.

     

    148X210  - 230 pages  - isbn : 978-2-915640-88-5 - 12,00 €uros

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu