Avertir le modérateur

marc large

  • On n'est pas sérieux quand on a 2017 ans...

    Déjà en retirage !

    large,meurice,fillon,siné,ouestfrance,france inter,on n'est pas sérieux quand on a 2017 ans,: caricature,charlie hebdo,dessins,fluide glacial,guillaume meurice,jésus,livre,marc large,siné mensuel,sud ouest,un point c'est tout,comexpo2a,urtikan,éditionDisponible, pour vous le procurer, le lien ci-dessous est de nature à faciliter votre acquisition.

    A défaut d'un distributeur en librairies, vous  pouvez le commander chez votre libraire préféré, il lui suffira de consulter sa base de données professionnelles "Electre" ou tout simplement  se rapprocher de nous !

    Nous, on avait voté pour un président pépère.
    Double menton, petit bidon, sourire niais.
    C’est vrai, on en avait marre de Rolexman.
    Celui-ci se disait normal, on voulait du normal.
    Et puis rien ne s’est passé comme prévu.
    Des courbes qui restent droites, des chômeurs qui chôment, des pauvres plus pauvres, du fric qui s’évade. Et puis du sang, de la mort qui pue la mort et des kalachnikov au lieu des roses.

    Marc Large et Guillaume Meurice ont eu peur comme nous, ont chialé comme nous, ont hurlé comme nous mais eux sont capables de gueuler plus fort qu’ils ne pleurent et rigoler pour continuer à vivre fort.

    Moi, cette méthode me va bien et de la première case à la dernière de leur album, j’ai voyagé, voyagé sans oublier.

    On ne se laissera plus bercer d’illusions normales.

    Etienne Liebig

    Format A5 (14,8 X 21 cm ) - 96 pages - 12.90 €

    Le site : ICI

  • Satire dans la campagne

    ICI

    marc large,guillaume meurice,franceinter,politique,hollande,ouestfrance,guillo,hector maxx hellis,yann lindingre,gab de,didier porte,madenian,thomas vdb,hector helis,delphine ernotteCe matin, j’ai découvert l’échange entre les humoristes Mathieu Madenian, Thomas VDB et la présidente de France TV, Delphine Ernotte.
    Y a-t-il de l’autocensure sur les chaînes publiques pendant la campagne présidentielle ?
    Y a-t-il une incompréhension de ce qu’est la satire ?
    Voici ce qui nous est arrivé, au réalisateur Maxime Carsel et à moi.

    Depuis des mois, nous travaillons sur un projet de documentaire de 52 mn intitulé « SATIRE DANS LA CAMPAGNE », avec pour intervenants pressentis : des auteurs et dessinateurs de presse (Charlie Hebdo, Siné Mensuel, Fluide Glacial, Canard Enchaîné), Groland, Guy Bedos, Daniel Prévost, Edouard Baer, Jean-Pierre Mocky, Yvan le Bolloc’h et Bruno Solo, Benoît Poelvoorde, Albert Dupontel, Berroyer, Christophe Alévêque, Didier Porte, Guillaume Meurice, Nicole Ferroni, Sophia Aram, Liebig, Noel Godin, Didier Super, Didier Wampas, etc… (Tous ne nous avaient pas encore répondu mais beaucoup avaient été déjà rencontrés pour le film).
    Outre mon travail de dessinateur de presse et celui (pendant quelques années) de chroniqueur TV, j’ai été l’organisateur du festival Satiradax dans lequel la plupart des intervenants de ce documentaire sont venus. Je suis resté proche d’eux. Ils me font suffisamment confiance pour m’ouvrir des lieux inaccessibles et se livrer. Maxime, de son côté, a un beau CV dans l’audio-visuel. Une boîte de production très reconnue accepte de porter notre projet auprès de France TV. Nous élaborons un gros et solide dossier, et réalisons un teaser.
    Et la réponse de France TV tombe : « ce documentaire n’est pas dans notre ligne éditoriale ».
    Tout le monde est surpris par cette réponse. Ce n’est pas la qualité de notre travail qui est remise en cause mais le sujet qui ne correspondrait pas à la ligne éditoriale de chaînes publiques. Je relis donc les principes directeurs du Service Public, la ligne éditoriale de France TV mais n’y vois pas de pierre d’achoppement avec notre dossier.
    Je crois qu’il y a plutôt une vraie crainte de la satire en temps électoral.
    Voici le synopsis et la note d’intention que nous avions rédigés :
    La satire est une œuvre dont l’objectif est une critique moqueuse de son sujet (des individus, des organisations, des États, etc.), souvent dans l’intention de provoquer, prévenir un changement ou de porter à réfléchir. Elle tire son nom du latin satura, qui signifie « mélange » ou « pot-pourri », en raison de la multitude de ses modes d’expression : dessin, théâtre, littérature… puis cinéma, chanson, etc.
    Pouls de la démocratie, cette liberté de ton et d’expression est une véritable soupape, une bouffée d’oxygène salvatrice pour les lecteurs, les auditeurs et les spectateurs. Mais la satire fait également réfléchir ! C’est pourquoi l’attentat terroriste qui a visé Charlie Hebdo en 2015 a réveillé un élan de solidarité sans précédent dans le monde entier et une prise de conscience générale de l’importance de la liberté d’expression, vitale pour toute démocratie.
    Placé sous le signe de l’humour, ce film veut démontrer l’importance de la satire dans notre société. Pour ce faire, nous suivons la campagne des présidentielles de 2017 auprès d’humoristes satiriques (dessinateurs de presse, acteurs, comédiens, chroniqueurs) impertinents mais pertinents.
    La France revendique depuis longtemps ce ton tout particulier de la « gauloiserie » : ce qui est de l’ordre d’une gaité vive et libre. De Coluche à Groland, en passant par Desproges ou Hara-Kiri, la critique des politiques par l’humour est une spécificité que les français affectionnent autant qu’elle peut les choquer. Mais quelle est véritablement le pouvoir de la satire dans la France d’aujourd’hui ?
    Peut-elle vraiment s'inviter dans le débat public et l'élection présidentielle ?

    Marc Large

    Le site ICI

  • On n'est pas sérieux quand on a 2017 ans ...

    large,meurice,fillon,siné,ouestfrance,france interIl est beau.

    Il est fantasque.

    Il est charismatique.

    Mais assez parlé de Patrick Balkany, parlons plutôt de Marc Large.

    Marc Large nait de la rencontre fortuite d’un spermatozoïde facétieux et d’un ovule distrait. Un papa, une maman, on ne ment pas aux enfants (sauf lorsqu’ils demandent « Est-ce que la mère du petit Jésus, ce serait pas juste une grosse trainée qui s’est tapée le voisin et qui accuse le Saint-Esprit ? »).

    Tout bébé, le petit Marc montre déjà un vif intérêt pour la presse écrite puisque son premier vomi ressemble à un article de Valeurs Actuelles.

    A l’adolescence, il se rêve en champion de kick boxing mais son patrimoine génétique le prédestine plutôt à des sports de combat moins exigeants tels que la sieste ou l’apéro.

    Ainsi, il hésite bien longtemps entre un CAP tourneur de pouces et un BTS punk à chiens.

    Mais c’est une rencontre qui va sceller l’avenir du jeune Marc. Celle qu’il fait avec lui même. Inapte à la vie sociale, fâché avec la réalité, capable de se nourrir de nouilles des semaines entières, il possède toutes les qualités requises pour devenir artiste.

    Et plus précisément, dessinateur. Car c'est dans cet art qu’il va s’épanouir et exceller. Même si sa première œuvre intitulée « Mahomet n’a rien dans le slip » est accueillie avec beaucoup de pudeur par son entourage, qui peine à prédire à Marc une carrière durable.

    Mais il persiste. Insiste. Multiplie les croquis. Accumule les esquisses. Affine son trait. Aiguise son esprit. Il aurait pu devenir Plantu. Mais il a du talent.

    Drôle et sensible. Tendre et féroce. Pertinent et impertinent. Un subtil mélange entre Caravage et Bozzo le clown. Myke Tyson sous MDMA. Un Bisounours sous acide.

    Ainsi, il est rapidement repéré et publié dans divers médias qui lui assurent gloire, succès et relations sexuelles non tarifées.

    Souvent catalogué comme artiste « de gauche », une rumeur persistante raconte pourtant qu’il ne rechigne jamais à bouger son boule sur du Michel Sardou.

    Aujourd’hui, il publie dans le très réputé quotidien Sud-Ouest. Journal dont les pages « corrida » sont une excellente alternative au Moltonel triple épaisseur.

    Il demeure un des dessinateurs les plus inspirés et les plus inspirants de sa génération.

    Guillaume Meurice

    Un lien ? ICI

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu