Avertir le modérateur

paris

  • La petite enfance

    b37e200779bc26b815a3c9ff13b08d9e.png Au printemps 2006, un important mouvement revendicatif éclate dans les établissements municipaux de la petite enfance à Paris. Il va durer sous forme gréviste et non gréviste jusqu’en décembre. Il mobilise des personnels de toutes les catégories pour obtenir une augmentation d’effectifs nécessaire à une bonne qualité d’accueil des jeunes enfants. Au cours de cette lutte, les professionnelles expriment et partagent leurs interrogations sur les conditions d’exercice de leurs missions et la qualité d’accueil des enfants.

    Pour la première fois une intersyndicale propose aux agents d’écrire des témoignages qui illustrent les revendications et constituent l’ossature de ce livre. Ils montrent leur refus de tout ce qui porte atteinte au sens de leur travail au service des jeunes enfants. C’est pourquoi ce mouvement est profondément déontologique.

    Les réponses « techniques » apportées par la municipalité parisienne ont cherché à éluder ces revendications pour des raisons d’économie à un moment où sa préoccupation est d’abord d’afficher la création d’un maximum de nouvelles places d’accueil. Dans ces conditions, un tel mouvement ne peut que resurgir dans l’avenir…

     

    L'ouvrage, 113 Pages, comporte des photos de ce mouvement.

     

    9,80 €uros port et emballage compris.

    ISBN : 978-2-915680-65-6

    fd84734ce21cb327d4055daa0a3578bf.png
  • La rafle du vélib...

    medium_velib.jpgPEDALE DOUCE

    10 648 bicyclettes de plus sillonnent les rues de la capitale depuis que Vélib a été mis en place, ralliant 1,5 million de parisiens et de touristes en deux mois. Ils viennent s'ajouter aux 40 000 autres vélos, aux 100 000 motos et scooters et aux 700 000 voitures. Bref, c'est le phénomène touristique français de l'été, tout le monde s'en sert, tout le monde en parle, personne ne s'en plaint et Bertrand Delanoë pourrait bien être réélu en janvier 2008 grâce aux Velib. Autre grand bénéficiaire inattendu, JCDecaux, longtemps synonyme de chiraquisme parisien, qui a su éloigner la concurrence et mettre la mains sur une mine : moyennant 100% de l'investissement de 80 millions d'euros, il pense réaliser 60 millions d'euros de chiffre d'affaire publicitaire annuel. Mais tout n'est pas rose : l'été est fini et les chauffards parisiens rentrent ce week-end. A la mairie, on prie pour qu'il n'y ait pas trop de morts en Velib avant les municipales.. De source sûre, c'est malheureusement pas gagné !

    *Source : De source sûre...

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu