Avertir le modérateur

poésie

  • Deux grands hommes ! Brassens et Couté

    Cliquez sur une couverture et découvrez ces magnifiques livres !

    1 de couv Georges.jpg

    Couv Couté.jpg

  • l'Ardèche brûle à torrents

    Attention, livre disponible début décembre 2010

    1° de couv Ardèche.pngJ’ai découvert l’Ardèche en 1967, à Ribes, un petit village perché près de Joyeuses, puis acheté une petite maison à Lamothe, hameau de Barnas dans le Haut-Vivarais en 1972. Je fis la connaissance de Jean Ferrat qui accepta en 1988 d’écrire une préface pour mon livre «L’Ardèche brûle à torrents».

    J’ai appris à aimer ce pays, sa rude promesse de l’effort, son enracinement au Languedoc, à l’histoire des mains des hommes. J’ai mesuré au contact des villageois d’Antraigues, de Burzet, Thueyts, Barnas, Mayres, que mes poèmes restituaient quelque chose de l’âme ardéchoise, des potiers, des menuisiers, des agriculteurs… dont beaucoup sont morts aujourd’hui.

    J’ai consacré à leur mémoire deux autres livres : Les Messes bleues ardéchoises et L’Averse rousse et l’an passé un roman un peu à la Giono, Coquelicot, Pépé et la guerre d’Espagne.

    Depuis, d’autres textes sont nés, ébauchés voici près de quarante ans en ce pays qui me donna alors l’asile poétique.

    A Lamothe dans la haute vallée qui dégringole des plateaux, j’ai jeté l’encre (l’ancre) dans une vieille maison au bord du torrent Abraham. Je vaque ainsi à la vie entre Paris que j’aime et ma passion des ronces, des airelles et des bruyères indispensables aux abeilles. «L’Ardoise des jours» ajoute quelques trouvailles dont la seule pudeur est de partager avec autrui de la beauté, du sens, une certaine idée de l’homme, de la terre.

    Le monde apparaît à la pointe du jour sur les monts avec son cortège d’ignominies, de blessures, d’espérance tragique certes mais le poète demeure un passeur de mémoires, de mots sur les maux, de doigts sur les mamelons des montagnes mauves.

    Le poète a besoin de nature et d’urbain, de silence et de bruit, de voix et de chants d’oiseaux. Il puise dans l’étonnement des paysages citadins (mais il suffit de quelques maisons de pierre qui se serrent les épaules sous les tuiles rouges ou les lauzes) ou sauvages, des petites musiques inédites qu’il dresse sur des portées imaginaires avec des mots sonnants, tournés en mélodies ou mélopées...

    Collection Le Sens des mots

    Patrick Pérez Sécheret

    Cliquez sur cette vignette 1° de couv Ardèche.png

  • La poésie, la vraie !

    1° de couv.png

    Du Coeur à l'Âme

    Du coeur à l'âme ce sont des mots pour exprimer ce camaïeu de sentiment qu'offre l'amour.

    Regarder, observer et se laisser porter par dame inspiration, qui fourni au poète une pelote de sensation et d'émotion, lui laissant la liberté de tricoter des mots, des rimes, pour aboutir à un ouvrage que le lecteur peut apprécier et s'approprier.
    Ce recueil parle d'amour vous l'aurez compris.
    De la passion à la tendresse, en passant par la tristesse, c'est surtout l'amour des mots et un regard partagé sur cet état qui interpelle notre vie de tous les jours dans sons sens le plus large.

    Regards au bal des oubliés

    Au départ ce qui n’était qu’un jeu d’adolescente est vite devenu un outil pour exprimer sous forme poétique essentiellement, une sensibilité et des émotions qu’il était difficile de verbaliser sinon par écrit.

    Si pascale a pu lui faire quelques infidélités en explorant d’autres voies, c’est toujours pour mieux la retrouver. Finalement, on ne va pas vers la poésie, c’est elle qui vient à vous, même lorsque vous la fuyez ! Alors comment refuser un tel cadeau, une telle magie ? C’est pourquoi lorsque l’inspiration frappe à sa porte elle la reçoit du mieux qu’elle peut et couche sur le papier (feuilles volantes la plupart du temps) le présent qu’elle lui fait : de l’émotion, des sensations, une odeur, un regard, un son. 1° de couv2.png

    Qu’importe l’endroit, il lui faut écrire, c’est viscéral. Ecrire, jusqu’à ce que les mots ne lui appartiennent plus. Plus qu’une forme littéraire au sens strict, c’est les émotions de la vie, qui sont le fil conducteur de ce recueil.


    Pour plus d'infos, contactez l'auteure : battistellipp@yahoo.fr

     

    Du coeur à l'Âme

    ISBN : 978-2-35930- 019-2  : 12,90 €

    Regards au bal des oubliés

    ISBN : 978-2-35930- 020-8  : 11,90 €

  • "Aimé" à perdre la raison...

    261dc62f889b73d34131025064ed6a01.jpg"Aimé Césaire est un Noir qui est non seulement un Noir; mais tout l'homme, qui en exprime toutes les interrogations, toutes les angoisses, tous les espoirs et toutes les extases, et qui s'imposera de plus en plus à moi comme le prototype de la dignité"

    André Breton

    ******

    Il me suffirait d'une gorgée de ton lait jiculi pour
    qu'en toi je découvre toujours à même distance
    de mirage - mille fois plus natale et dorée d'un
    soleil que n'entame nul prisme - la terre où tout
    est libre et fraternel, ma terre.

    Partir. Mon coeur bruissait de générosités
    emphatiques. Partir... j'arriverais lisse et jeune
    dans ce pays mien et je dirais à ce pays dont
    le limon entre dans la composition de ma chair :
    « J'ai longtemps erré et je reviens vers la hideur
    désertée de vos plaies ».

    Je viendrais à ce pays mien et je lui dirais :
    Embrassez-moi sans crainte... Et si je ne sais
    que parler, c'est pour vous que je parlerai».
    Et je lui dirais encore :
    « Ma bouche sera la bouche des malheurs qui
    n'ont point de bouche, ma voix, la liberté de
    celles qui s'affaissent au cachot
    du désespoir. »

    Et venant je me dirais à moi-même :
    « Et surtout mon corps aussi bien que mon
    âme, gardez-vous de vous croiser les bras en
    l'attitude stérile du spectateur, car la vie n'est
    pas un spectacle,car une mer de douleurs n'est
    pas un proscenium, car un homme qui crie n'est
    pas un ours qui danse... »
    Extrait du
    Cahier d'un Retour

    au pays natal

    (Présence Africaine éditeur)

     

  • Proust et Aragon

    Aragon répond au questionnaire de Proust (Le questionnaire de Proust est un test de personnalité devenu célèbre par les réponses qu'a apporté l'auteur lui-même), retrouvé ce soir dans : Livre de France de janvier 1961 

    Un régal !
     

    Quel est pour vous le comble de la misère ? 
    La misère 
     
    Où aimeriez-vous vivre ? 
    À Paris 
     
    Pour quelles fautes avez-vous le plus d’indulgence ? 
    Si j’ai de l’indulgence pour quelque chose qui passe pour une faute, c’est que ce n’en est pas une à mes yeux 
     
    Quels sont les héros de roman que vous préférez ? 
    Gil Blas, Julien Sorel, Mme Arnoux, Michel Vigaud, Pavel Korchaguine 
     
    Quel est votre personnage historique préféré ? 
    Saint Just 
     
    Vos héroïnes favorites dans la vie réelle ? 
    Elsa 
     
    Vos héroïnes de fiction ? 
    Elsa 
     
    Votre peintre favori ? 
    Géricault 
     
    Votre musicien favori ? 
    Mozart 
     
    Votre qualité préférée chez l’homme ? 
    La fidélité 
     
    Votre qualité préférée chez la femme ? 
    Ce qui la rend supérieure à l’homme 
     
    Votre vertu préférée ? 
    Préférée à quoi ? Chez qui ? En général ou en moi ? Vous me donnez envie de dire : la discrétion 
     
    Votre occupation préférée ? 
    Écrire 
     
    Qui auriez-vous aimé être ? 
    N’importe qui d’autre 
     
    Le principal trait de mon caractère? 
    À vous de juger (je suppose que vous parlez de mon caractère, et non du vôtre, et ainsi de suite ?) 
     
    Ce que j’apprécie le plus chez mes amis ? 
    Je n’ai pas d’amis, il n’y a que des gens que j’aime 
     
    Mon principal défaut ? 
    Je ne sais pas lequel préférer 
     
    Mon rêve de bonheur ? 
    Le rêve du bonheur 
     
    Quel serait mon plus grand malheur ? 
    Taisez-vous 
     
    Ce que je voudrais être ? 
    Assez fort pour changer de mes mains le monde 
     
    La couleur que je préfère ? 
    Le ciel, on sait pourquoi 
     
    La fleur que j’aime ? 
    La rose, bêtement 
     
    L’oiseau que je préfère ? 
    Celui qui vole 
     
    Mes auteurs favoris en prose ? 
    Agrippa d’Aubigné, Saint-Simon, Diderot, Stendhal, Apollinaire, Elsa Triolet 
     
    Mes poètes préférés ? 
    Chrétien de Troyes, Peire Vidal, Pétrarque, Racine, Dryden , Keats, Pouchkine, Marceline Desbordes-Valmore, Hugo, Rimbaud, Charles Cros, Germain Nouveau, Henry Bataille, Maïakovski, Eluard, etc. 
     
    Mes héros dans la vie réelle ? 
    Babeuf, Dimitrov 
     
    Mes héroïnes dans l’histoire ? 
    Danielle Casanova 
     
    Mes noms favoris ? 
    Elsa, Elsa, Elsa 
     
    Ce que je déteste par-dessus tout ? 
    Les questionnaires 
     
    Caractères historiques que je méprise le plus ? 
    Vous avez le choix 
     
    Le fait militaire que j’admire le plus ? 
    La démobilisation 
     
    La réforme que j’admire le plus ? 
    Je ne comprends pas de quoi vous parlez 
     
    Le don de la nature que je voudrais avoir ? 
    Me faire comprendre 
     
    Comment j’aimerais mourir ? 
    Autrement 
     
    État présent de mon esprit ? 
    Un état dans l’état 
     
    Ma devise ? 
    Vous voulez rire…

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu